Cellou dalein : « alpha condé n’est pas à la hauteur de la fonction présidentielle »

En marge de l’Assemblée générale de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) de ce samedi 09 mars 2019, le chef de file de l’opposition guinéenne a déploré l’opération de déguerpissement en cours à Kaporo-rails, commune de Ratoma.

« C’est Alpha Condé  qui peut faire ça. Mettre des enfants dehors sans abris, sans nourriture, sans école, alors que le recours du citoyen en cas de difficulté, c’est l’Etat » a accusé Cellou Dalein Diallo, tenant l’Etat responsable de la recrudescence de l’insécurité à  travers le pays.

A Gaoual et Koundara, rappelle-t-il, l’opposition a fait de son mieux pour être aux côtés des sinistrés suite aux différentes inondations, mais ici, se justifie Cellou Dalein Diallo ‘’c’est l’Etat qui a créé cette situation.

« On a toujours compris que M. Alpha Condé n’est pas à la hauteur de la fonction présidentielle. Un président de la République doit veiller à la sécurité des citoyens » a estimé le Chef de file de l’opposition guinéenne.

Plus loin, le président de l’UFDG, soupçonne le régime en place d’avoir déclenché ces opérations de déguerpissement dans le seul but de se venger contre les habitants de ces quartiers considérés comme fief de l’opposition.

 « Il a fait assassiner  103 de leurs enfants qui n’ont pas eu droit à la justice, maintenant, il vient les chasser de leurs logements. Beaucoup d’entre eux habitaient là-bas, avant que le décret déclarant la zone, zone réservée ne soit pris. Ils étaient-là avant et l’Etat n’a rien fait pour empêcher que les gens s’installent. Le minimum qu’on fait, sur le plan humain, ce n’est pas le droit, sur le plan humain, lorsque tu dois vider quelqu’un, de sa maison précaire, qu’il a construit avec une épargne difficilement constituée dans des conditions difficiles, le minimum pour l’Etat, c’est de chercher à le recaser, même à 100 kilomètre de la ville et de lui donner un montant » persiste et signe Cellou Dalein Diallo.

Barry Ibrahima  

Publicité