Justice : une grève projetée par les huissiers de guinée

La chambre des huissiers de justice menace d’aller en grève demain lundi 13 mai 2019 pour exiger la signature de leur statut particulier, a-t-on appris des sources proches de la corporation.

« Nous sommes le seul corps de l’appareil judiciaire dépourvu encore de statut. Nous nous sommes battus pendant plusieurs années en vain. Et depuis quelques mois, il y a eu un projet qui a été adopté en conseil des ministres. Le projet fut amené encore au département pour des retouches. Ces retouches ont été faites. Ce projet est fini et se trouve sur la table de monsieur le Président de la République pour signature. Donc nous exigeons la signature de ce statut » a confié Me Sory Daouba Camara, président de la Chambre des huissiers de Guinée.

Autre revendication évoquée, les huissiers de Guinée exigent l’arrêt aux arrestations incessantes dont ils seraient victimes.

« Il y a juste une semaine, l’un de nos confrères fut injustement arrêté, de surcroît dans le bureau de monsieur le Procureur général près  la Cour d’appel de Conakry. Il a fallu plusieurs démarches pour que celui-ci puisse recouvrir sa liberté le mardi dans l’après-midi. Donc sa libération était l’une des conditions aussi d’empêcher cette cessation d’activité » a ajouté président de la Chambre des huissiers de Guinée.

En demandant l’implication du ministre de la justice, les huissiers menacent de déclencher leur grève le lundi si leurs réclamations ne sont pas satisfaites.

Mata Malick Madou

Publicité