Justice : kofi olomidé à 2 ans de prison avec sursis

Le chanteur congolais, Kofi Olomidé a été condamné, lundi 18 mars 2019, à 2 ans de prison avec sursis pour ‘’atteinte sexuelle sur mineure » de moins de 15 ans et doit payer une amende globale de 5.000 euros à trois des quatre plaignantes pour avoir facilité leur entrée et leur séjour irrégulier en France.

C’est encore moins que les 7 ans de prison qui ont été requis auparavant contre lui le 11 février dernier.

Cette décision du tribunal correctionnel de Nanterre est considérée comme « une victoire judiciaire » par les avocats du prévenu.

« Le chanteur  va pouvoir recouvrer sa liberté de mouvement et, je l’espère, très prochainement pouvoir voir son public en France qui l’attend avec beaucoup d’impatience » s’est félicité l’un des avocats du chanteur, peu après le prononcé du verdict.

De leur côté, les plaignantes ont brillé par leur absence lors de l’audience de ce lundi. Quant à Koffi Olomidé, il ne s’est jamais présenté aux audiences du procès.

Pour rappel, la star congolaise a été accusée par quatre de ses danseuses d’ « atteintes sexuelles avec violence, contrainte, menace ou surprise par personne ayant autorité ». Ces faits sont survenus en région parisienne entre 2002 et 2006.

Iso Latif Oualaré

Publicité