Côte d’ivoire : un vibrant hommage rendu à dj arafat

La Côte d’Ivoire a rendu un ultime et dernier hommage au roi du coupé-décalé, DJ Arafat, ce vendredi 30 août, au stade Félix-Houphouët-Boigny.

Le défunt artiste  s’est offert un bain de foule pour une première et dernière fois dans le plus grand stade du pays comme il l’a toujours voulu de son vivant.

Plusieurs personnalités du pays ainsi que des célébrités du monde artistique ont rehaussé de leur présence pour témoigner et honorer la mémoire du regretté « Yôrôbô ».

C’est à 16h TU que tout a commencé au stade Félix-Houphouët-Boigny d’Abidjan avec un spectacle inédit. Les artistes locaux et étrangers venus pour la circonstance se sont succédés sur la scène pour compatir à leur manière à la douleur du peuple ivoirien, notamment les ‘’Chinois’’ (ses fans).

Sur place, l’ambiance était aussi émouvante que festive. Ceux-là qui ne croyaient jusque-là à sa disparition, ont fini par consommer cette perte gigantesque pour la Côte d’Ivoire.

Car à la loge officielle, tout comme dans les gradins, on pouvait voir des personnes abattues par la tristesse tandis que d’autres dansaient au rythme des différentes sonorités musicales du défunt qui retentissaient dans le complexe sportif.

Comme prévu, le cercueil fut son entrée au stade à l’aube de ce samedi 31 août, après quoi le cortège transportant la dépouille de l’artiste  s’est dirigé à 7h au cimetière de Williamsville où Ange Didier Houon, décédé le 12 août dernier, va se reposer à jamais.

A rappeler que ces obsèques, entièrement financées par l’État ivoirien, s’élèvent à hauteur de 150 millions de francs CFA.

Malick Diakité

Publicité