Visite du président indien en guinée : trois accords signés

En séjour à Conakry, du 1er au 02 août 2019, le président indien Ram Nath Kovind a signé, vendredi dernier, trois  accords de coopération avec la Guinée.

Un premier portant sur un mémorandum d’entente entre le gouvernement guinéen et le gouvernement indien sur la coopération dans le domaine de médecine traditionnelle et de l’homéopathie. Le second accord concerne le domaine des énergies renouvelables. Et le dernier sur les  Télécommunications consultants india limited (TCIL) pour la participation au projet de réseau VBAB, (e-VidyaBharati and e-AarogyaBharati), un projet de réseau électronique panafricain.

Au titre de rappel, c’est la première fois qu’un dignitaire indien visite la République de Guinée. Ce séjour s’inscrit dans le cadre d’une tournée en Afrique pour sceller des liens de coopération avec des pays ouest-africains, avec un montant total de 251 millions de dollars.

Avant l’étape de la Guinée, Ram Nath Kovind est passé par le Benin où il a signé également des accords. Et mieux, le bénin a obtenu 100 millions de dollars. Le Bénin est également éligible désormais pour les visas en ligne. Une formalité plus simple pour les hommes d’affaires béninois qui étaient obligés d’aller à Abuja pour obtenir le visa avant d’aller en Inde.

En Gambie, les accords signés concernent les secteurs de la santé et des énergies solaires. L’inde a aussi allégé la dette gambienne pour cinq ans.

L’Inde est le deuxième pays partenaire commercial du continent africain, après la Chine, en termes d’échanges de marchandises.

Les échanges commerciaux entre l’Inde et l’Afrique ont représenté 62 milliards de dollars entre 2017 et 2018, le pays est passé devant la France (42,11 Mds €), et les Etats-Unis (42,02 Mds €).

L’Inde est également le cinquième investisseur en Afrique. Le géant asiatique compte renforcer cette coopération par ses représentations diplomatiques, avec seulement 30 ambassades sur le continent africain, l’Inde compte en créer 18 autres d’ici 2021 dont 7 en Afrique de l’Ouest.

Hafia Diallo

Publicité