Santé : le centre de santé de banié connait un faible taux de fréquentation  

A l’image de plusieurs structures sanitaires du pays, le centre de santé de la commune rurale de Banié, située à 12 km de la préfecture de Yomou, connait de nos jours un faible taux de fréquentation par les citoyens de la localité.

Crée en 1992, ce poste de santé dispose d’une  diversité de services, à savoir la  consultation primaire curative  (CPC), la pharmacie, le programme élargi de vaccination ( PEV), la salle de consultation pré-natale (CPN) et la  salle  d’attente,  dont  4 infirmiers au compte de l’état et des  stagiaires permanents.

Selon René Kolié, chef de poste, la faible fréquentation est due à la position excentrique de Banié, mais aussi à la pauvreté de la population de cette commune.

« Bon nombre de patients  n’arrive pas à acheter les médicaments prescrits à part les antipaludiques et les carnets qui sont gratuits, vu le taux de fréquentation très faible et la pauvreté très poussée, le centre de santé achète ses propres médicaments à travers les petites recettes »  explique-t-il, précisant que 10 patients sont enregistrés par jour et 250 par mois.

Pour sa part, le chargé de programme élargi de vaccination, Koman N’yéréké, évoquant  les conditions pénibles de travail, a déploré le manque d’eau potable au sein du ce centre de santé depuis plus de deux ans.

Joint par notre rédaction, le maire de la commune rurale de Banié, Michel Gbanamou a confié être préoccupé par cette situation.

A rappeler que la commune de Banié est située à 12 km de la préfecture de Yomou et compte 11.818  habitants actifs, soit une population sanitaire estimée à plus de  1.600.

Koikoi kouloubo Bilivogui

Publicité