Retour du président alpha condé : des écoles publiques fermées (témoignages)

Les écoles publiques, l’administration et les services publics sont quasiment à l’arrêt ce jeudi 31 octobre. En cause, les travailleurs sont sommés de partir accueillir le Président Alpha Condé de retour au pays après une tournée à l’internationale, notamment en Russie.

Au Lycée Kipé, il n’y a pas eu cours, ce jeudi. La veille, la direction aurait demandé aux élèves présents de ne pas venir aujourd’hui.

« Ce sont les enseignants qui sont concernés, pour les élèves, c’est volontaire. Si tu veux, tu pars accueillir le Président, sinon tu restes chez toi. Je trouve cette situation regrettable. En tant que candidat et les choses qui se passent dans notre pays, on ne doit pas mêler l’éducation à la politique » a confié Oumar Diallo, élève au lycée de Kipé.

Contrairement à M. Diallo, Mariam Camara n’était pas formellement informé, elle est venue faire le constat.

« Moi, je n’étais pas informée du tout. C’est hier j’ai entendu des rumeurs disant qu’il ne va pas y avoir cours aujourd’hui, mais je n’étais pas sûre et je ne savais pas la raison. Finalement, comme je ne voulais pas chômer, je suis venue s’assurer s’il y a cours ou pas. Et il n’y a pas cours. Malheureusement. Aujourd’hui, on avait Français et Philosophie, deux matières de spécialité » a regretté de son côté, Mariam Camara qui doit faire le Baccalauréat cette année.

Outre les écoles publiques, les hôpitaux de Donka et Ignace Deen, ainsi que le Port autonome de Conakry et les autres services publics  n’ont pas également fonctionné comme d’habitude.

Bref, tous les ministres présents à Conakry sont allés à la réception du Président de la République.

Hafia Diallo  

 

Publicité