Dinguiraye : le journaliste oumar m’boh brièvement arrêté sur ordre du préfet

P arti couvrir la campagne électorale dans sa préfecture, le journaliste Oumar M’Boh de la radio parlementaire et du site lavoixdupeuple.com  a été brièvement arrêté, conduit à la gendarmerie, détenu près d’une demi-heure, puis libéré.

« Ce matin, le préfet, lieutenant-colonel Mamadou Diallo nous a trouvé assis en train d’échanger, il a demandé aux gendarmes de m’arrêter et de me déposer à la gendarmerie. Ce qu’ils ont fait. J’ai informé Tibou Kamara et d’autres personnes dont des journalistes, le préfet a alors dit aux gendarmes de me libérer. Actuellement, je suis libre. J’ai fait environs une demi-heure. Je ne sais pas ce que j’ai fait, le préfet ne m’a pas dit ce que je lui ai fait. Mais je pense que cela a un lien avec mes articles de presses le concernant » a confié notre confrère au bout du fil.

Poursuivant, Oumar M’Boh dit attendre des excuses de la part du préfet avant de quitter dans les locaux de la gendarmerie.

« Mais, les notables m’ont dit de sortir et d’aller les voir. J’attends de les rencontrer pour voir ce qu’ils vont me dire. Après je vais voir s’il y a lieu de porter plainte ou pas » ajoute-t-il.

Faut-t-il, le rappeler que le journaliste Oumar M’Boh écrit régulièrement des articles sur ce qui se passe à Dinguiraye et dénonce les autorités en place.

M’Boh est très impliqué dans les mouvements associatifs de développement de Dinguiraye.

Hafia Diallo

Publicité