Déguerpissement à kaporo-rails et kipé 2 : l’ufdg a-t-elle profité des victimes ?

Après la remise des fonds aux victimes du déguerpissement de Kaporo-rails et de Kipé 2, obtenus à l’issue d’une campagne de collecte lancée par le principal parti de l’opposition guinéenne, des voix se lèvent pour dénoncer le ‘’ geste’’ et accuser l’UFDG d’avoir profité sur le dos des victimes.

Selon un responsable du parti ‘’les Nouvelles Forces Démocratiques’’ de Mouctar Diallo, en l’occurrence Alpha Bah, chargé des questions électorales dudit parti, l’UFDG s’est fait de l’argent au nom des victimes, à travers cette campagne de collecte.

« L’UFDG se fait de l’argent sur le dos des victimes de Kaporo-rails. Ils ont mobilisé plus de 7 milliards de francs guinéens, mais n’ont présenté que 400 millions aux déguerpis de Kaporo-rails » a-t-il accusé, laissant entendre que le parti de Cellou Dalein Diallo est en train se servir des pauvres gens pour s’enrichir.

Plus loin, Alpha Bah a aussi accusé l’Union des Forces Démocratiques de Guinée de se réjouir du malheur des ressortissants du Fouta( citoyens originaires de la moyenne Guinée).

« Ils s’en réjouissent, parce qu’ils savent qu’ils ont un intérêt là-dedans. Ils vivent du malheur des autres » insiste et signe le responsable du parti de Mouctar Diallo.

Outre cette contribution, la direction nationale de l’UFDG avait procédé à l’évacuation en Tunisie d’une jeune fille touchée au visage par une bombe lacrymogène à Kipé2.

Au total 1 183 habitations ont été détruites lors de ce déguerpissement à Kipé 2 et Kaporo-rails alors que 14 988 personnes ont été victimes, sans compter les sans-abris (193 personnes), 3 341 élèves impactés, dont 88 candidats au bac, 92 au BEPC et 86 au CEP.

Pour l’instant, aucune réaction officielle de l’Union des forces démocratiques de Guinée(UFDG).

BARRY Ibrahima

 

Publicité