Guinée : les membres du conseil consultatif des jeunes s’engagent à contribuer pour  le développement du pays

Les membres du Conseil Consultatif des Jeunes de Guinée   (CCOJEG) étaient face aux journalistes ce  jeudi 12 Octobre 2017, dans la maison Commune de la Presse Guinéenne Sis  à Coleah ‘’Moussoudougou’’ dans la Commune Urbaine de Matam.

Objectif : échanger avec les hommes de médias sur la participation de la jeunesse Guinéenne dans le développement durable. Le thème de cette conférence de presse était : « Jeunesse et Développement Durable ».  

A l’entame de son exposé, le responsable du Projet, Alhassane Diallo a déclaré que la première phase du projet, c’est  ‘’la jeunesse à la politique’’. « L’objectif de la rencontre d’aujourd’hui c’est qu’ensemble nous puissions poser des jalons dans le cadre de la construction d’un avenir meilleur pour la jeunesse de notre cher pays. C’est pourquoi, nous jeunes de Guinée, unis par notre appartenance à la Guinée, jaloux de notre attachement aux valeurs d’unité nationale, de paix, de sécurité, de transparence et de solidarité, nous avons jugé utile de mettre en place un tel projet pour le bénéfice de la nation », a-t-il déclaré à la presse. Avant d’ajouter que les jeunes sont des acteurs incontournables pour tout développement au sein de la société. « La question du développement et de la cohésion sociale interpelle tous sans distinction aucune. Et le respect de la dignité de la personne humaine passe nécessairement par le relèvement continu de son niveau de vie. Nous sommes disposés à fournir notre contribution intellectuelle, matérielle et financière, à chaque fois que cela s’avèrera nécessaire. Nous sommes optimistes sur l’avenir de la Guinée. Donc, acceptons de réaliser en commun un accord pour constituer une plate-forme de jeunes, conformément aux dispositions  de l’article 10 dans l’alinéa 2 de la Constitution du 17 Mai 2010 et de la loi L 013 du 4 juillet, portant registre  juridique des associations et des ONG en République de Guinée. Notre but, est d’offrir aux jeunes une plateforme de consultation, d’échange et de synergie d’action en vue d’une meilleure participation des jeunes dans le processus de développement socioéconomique, scientifique et culturel de la   Guinée », a précisé M. Diallo.

Avant d’affirmer : « Notre objectif, c’est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie juvénile dans un climat de paix et d’unité  nationale. C’est dans cette perspective que nous nous sommes également fixé un autre objectif portant sur la création d’un cadre de concertation crédible permettant d’analyser les problèmes socioéconomiques de notre pays. Proposer des solutions pour participer aux instances de prise de décision. Faire des plaidoyers dans le cadre de l’instauration des systèmes et des programmes d’enseignement dans les Universités et   instituts de formations professionnelles, conformément aux exigences du marché de l’emploi »,  a-t-il conclu

Sylla Ibrahima Kalil pour guineeactuelle.com

Publicité