Empoignades à l’assemblée nationale : alpha condé recadre kory kondiano sur des fonds bloqués

Un couac au sommet de l’Etat a eu lieu entre les deux principales personnalités du pouvoir. Brouille au sein de laquelle le Professeur Alpha Condé aurait qualifié de ‘’malhonnête’’ son dauphin constitutionnel.

Le Président de l’Assemblée Nationale, Claude Kory Kondiano était au cœur de la controverse. Il avait effectué une rétention sur les fonds dédiés aux députés affiliés à des parlements internationaux. Allusion faite aux Parlements de la CEDEAO (basé au Nigéria) et Panafricain (basé en Afrique du Sud). Pourtant, ces sous de la polémique sont bien inclus dans le budget et restent un droit pour ces élus qui représentent la Guinée à l’international. Ces derniers étaient sur le point de ne pas partir siéger pour les sessions qui avaient lieu du 1er  au 12 Mars 2019 dans plusieurs pays du Continent.

Ce sera l’Honorable Saloum Cissé qui va décanter la situation, selon nos sources. Le premier Vice-président de l’Assemblée Nationale touchera le Chef de l’Etat sur le blocage. Rétention que va désavouer le Pr Alpha Condé en réagissant sur deux fronts.

D’une part, il sommera les hautes autorités en charge du budget de décaisser une dotation en devises pour les élus internationaux. Instructions qui seront suivies à la lettre provoquant le départ des élus qui voyageront même en mode Business. Aussi, le numéro 1 des Guinéens rappellera à l’ordre le Président de l’Assemblée Nationale (PAN).

Claude Kory Kondiano se verra qualifier de « malhonnête » par le Pr Alpha Condé qui lui fera remonter les bretelles. Il faut noter qu’en dehors du  PAN, ce sont parfois les questeurs qui créent des complications dans les délivrances des sous dédiés aux missions des députés affiliés à l’international.

Avec le Pr Alpha Condé qui est désormais au bain de ces tractations, son dauphin constitutionnel sera désormais dans le viseur.

Chose logique quand on sait que certains de ces députés occupent de hautes responsabilités dans ces parlements où ils permettent à la Guinée d’avoir cet éclat perdu depuis l’avènement récent des militaires aux affaires.

Keita Idrissa

 

Publicité