Transport routier international : lancement d’une ligne de bus par le sénégal

A lors que le débat du 3ème  mandat prend forme à Dakar, le Président Macky Sall vient d’ouvrir son pays à travers une ligne routière hors de ses frontières.

Il s’agit du service inter-régional de la compagnie DAKAR DEM DIKK. Le Sénégal entend se désenclaver et a ouvert une ligne à l’endroit du voisin de toujours : la Gambie. Si le billet coûte moins de 15 000 CFA, le ministère des transports évoque une mobilité avec les pays de la sous-région. Raison pour laquelle la Guinée serait la prochaine destination.

Ce projet a donné naissance à une catégorie de cars sur lesquels on peut lire ‘’AFRIQUE DEM DIKK’’. Il faut noter qu’il s’agit d’une première pour une société routière sénégalaise appartenant à l’Etat. Raison pour laquelle, les détracteurs de Macky Sall évoquent des arguments populistes pour plaire à l’électorat afin de valider un éventuel 3ème mandat.

Après l’étape de Conakry actuellement dans le collimateur, les tutelles de la route sénégalaise lorgnent deux autres voisins : la Mauritanie et le Mali.

Au-delà d’une mobilité abordable, la dynamique de l’intégration sous-régionale serait la principale motivation.

Le défi est donc lancé à l’endroit de la plupart des transports privés où les lignes internationales sont gérées par d’autres nationalités.

Idrissa Keita

Publicité