Orientation des bacheliers: le calvaire décrit par certains candidats

P lusieurs bacheliers guinéens éprouvent d’énormes difficultés à pouvoir s’inscrire sur la plateforme ‘’ GUPOL’’ qui a été mise en ligne pour les orientations de cette année.

Lancées depuis le 6 septembre, ces orientations devront prendre fin le 16 septembre prochain, selon un communiqué diffusé le 4 septembre dernier.

« Depuis hier, je suis en train de tenter de faire mon orientation, je n’arrive pas. Je me suis approchée à mes frères qui m’ont fait la remarque qu’il y a eu de changement au niveau de la plateforme.  A chaque fois que j’introduis mes renseignements, ça rejette catégoriquement » a confié Saran Sangaré, bachelière.

De son côté, Fodé Camara, également bachelier, parle de l’inflexibilité de GUPOL, qui complique la tâche aux candidats.

« J’ai dépensé plus de 150.000 FG dans cette affaire pour la connexion qui est non seulement mauvaise mais aussi le site est très compliqué. On s’en sort très mal. Moi j’ai fait mon bac à N’Zérékoré, mais je ne parviens à voir mon école parmi les centres» dénonce-t-il.

Selon plusieurs témoins recueillis sur place, même les informaticiens rencontrent les mêmes difficultés à accéder sur ce site.

« La nouvelle mise à jour de la plateforme GUPOL est trop compliquée par rapport à l’année dernière. Nous avons rencontré assez  des difficultés au début, de la mauvaise connexion jusqu’à la complexité du site » a indiqué Antoine TOLNO, technicien rencontré dans un centre de prestation, sis dans la commune de Matoto.

Toutes nos tentatives pour joindre les autorités du ministre de l’enseignement supérieur sont restées vaines.

Iso Abdoul Latif

Publicité