Manifestations du fndc : domani doré déplore les dégâts enregistrés

Au nom de la Coalition Démocratique pour la Nouvelle Constitution (CODENOC), l’ancienne ministre des Sports, Domani Doré a déploré, mardi 14 janvier 2020, les dégâts matériels les cas enregistrés en marge de la manifestation appelée par le Front National pour la Défense de la Constitution.

Interrogée par notre rédaction, Dame Domani, membre active de la CODENO, estime que le FNDC devrait revoir sa copie.

« Je continue à dire que le FNDC devrait revoir sa copie. Mais ce qui me rassure, ce que la population en dehors de la psychose, n’a pas suivi  ce mot d’ordre de pagaille qu’a voulu installer l’opposition. Je continue également à rassurer les guinéens qu’au niveau, en tout cas de la CODENOC, nous pensons que la démocratie n’a de sens que si nous donnons force aux urnes afin de préserver davantage de vies, de préserver un climat social, qui permet le développement que nous souhaitons tous puisqu’en dehors de ce que nous appellons faire de la politique au fond, c’est vraiment  apporter le meilleur au guinéen » a déclaré l’ex ministre des Sports.

A propos des violences enregistrées dans certaines localités, notamment en Moyenne Guinée, Domani Doré ne passe pas par mille chemins pour accuser les leaders de l’opposition d’en être responsables.

« Oui, il y a eu des dégâts surtout  à Labé, mais ce sont des endroits où habituellement l’opposition à la capacité de mobiliser (….) Pour eux, quand il y a des morts, ça réussit, pour eux, quand il y a des dégâts enregistrés, ça réussit. Je continue à penser que le peuple est le juge de nos différents agissements (….) a-t-elle accusé.

Mata Malick Madou

Publicité