Kouroussa : sycamore mining limited reprend la mine de kiniero cédée par semafo

Le ministère des Mines et de la Géologie a signé, mardi, 19 novembre 2019, un accord-cadre avec la société Sycamore Mining Limited pour lui attribuer le titre minier sur les gisements de Kinièro dans la préfecture de Kourroussa.

Cette mine d’or avait été cédée en 2014 par SEMAFO, une société canadienne. Quatre offres ont été évaluées par une commission et c’est Sycamore Mining Limited qui a gagné.

Selon un communiqué du ministère des Mines, l’Accord Cadre prévoit notamment, la soumission par la société de projet (à créer par Sycamore) d’une étude de faisabilité dans un délai de 180 jours, la négociation d’une convention minière conforme au Code Minier qui prévoira entre autres : le transfert à la société de projet des installations, machines, équipement et autres matériaux moyennant paiement d’un prix déterminé par un expert indépendant ; l’obligation pour l’Etat d’octroyer à la société de projet d’un permis d’exploitation rapidement après la validation de l’étude de faisabilité.

Puis l’obligation pour Sycamore de mettre à la disposition de la société de projet un montant de 5 millions de dollars dans les meilleurs délais à compter de la constitution de la société de projet.

Et enfin, l’obligation pour Sycamore d’apporter un financement additionnel de 35 millions de dollars  pour financer l’exploitation et le cas échéant l’extension de la mine.

Sycamore Mining Limited est une société contrôlée par Sycamore Capital Corp Ltd, une société de droit anglais.

Outre les projets miniers stratégiques en Afrique, en Amérique du Sud et en Europe, les activités de Sycamore comprennent les investissements miniers, la dette et la mobilisation de capitaux propres, ainsi que l’intermédiation.

Sycamore et son partenaire technique, Micon international, ont une expérience significative (plus de 200 ans) notamment dans les mines d’or de l’Afrique de l’Ouest, indique ledit communiqué.

Hafia Diallo

Publicité