Formation technique et professionnelle de 2010 à 2019: lansana komara dresse un bilan positif

A l’image des onze premiers ministres, Lansana Komara, ministre de l’enseignement technique et de la formation professionnelles était face à la presse ce 15 avril 2019 pour présenter les acquis de son département depuis 2010.  

Dans son exposé préliminaire, le ministre en charge de la formation professionnelle a fait cas de plusieurs innovations et réalisations sous l’actuel président de la République de Guinée, parmi lesquelles,  la création de près de 176 institutions de formation, dont 57 pour le public et 119 pour le privé.

Selon Lansana Komara, ces institutions développent à ce jour 70 filières dont 46 corps de métiers pour un effectif de 38. 047 en 2017 en Guinée.

« De nos jours, cet effectif est de l’ordre de 50 mille apprenants, en matière d’amélioration de l’accès et de l’équité aux formations techniques et professionnelles. Le département a poursuivi de vastes programmes initiés depuis quelques années en vue d’accroitre les capacités d’accueil des structures de formation et de diversifier les filières de formation à travers la construction d’infrastructures scolaires » a-t-il expliqué

Sur 8 écoles régionales des arts métiers prévues par le département, quarte sont déjà réalisées dont celles de Nzérékoré de Boké de Labé et de Siguiri, a révélé Lansana Komara, ajoutant que ‘’le département a lancé un vaste programme de recherche et de mobilisation des ressources pour financer différents projets dont les deux ERAM de Mamou et de Kindia’’.

« Les actions de formation sont passées de 38 à 182 avec plus de 4167 employés du secteur privé » se vante-t-il, laissant entendre que son département se déploie sur le front pour accompagner les demandeurs d’emploi dans le cadre de l’insertion des jeunes diplômés, à travers une politique d’emplois soutenue en partenariat avec les milieux socio-professionnels.

« Trois institutions bénéficient du sous projet du fond compétitif pour les compétences et l’employabilité du projet booster les compétences pour l’employabilité des jeunes » a précisé le ministre Lansana Komara.

Nantady Camara

Publicité