Bilan et perspectives du gouvernement : mouctar diallo sur les axes prioritaires de son département

Dans le cadre des séries de rencontre entre la presse et les membres du gouvernement en vue d’informer la population sur la mise en œuvre des politiques publiques, le ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes a animé une conférence de presse ce lundi 04 mars 2019 pour parler des axes prioritaires de son département.

Selon Mouctar Diallo, l’autonomisation à travers un travail décent pour les jeunes est au cœur des priorités du programme de société du chef de l’Etat pour le développement durable du pays.

«  Il s’agit d’une priorité sociale, quand on considère que les moins de 35 ans représentent 77,3% de la population totale, et une priorité en termes d’investissement humain pour tirer pleinement profit du dividende démographique, c’est-à-dire favoriser les meilleures conditions pour une société prospère et paisible » a-t-il déclaré à l’entame de sa communication.

Le ministre de la jeunesse a souligné que le gouvernement a adopté une stratégie 3 fois gagnantes en termes de sécurité alimentaire, en termes de croissance et de chaine de valeur et en termes d’innovation et de création d’emploi en faveur des jeunes hommes et jeunes femmes.

« Cette stratégie s’accompagne d’une inclusion financière avec des plateformes digitales comme ‘’Kobiri’’ et des institutions de microfinances comme les MC2 et MUFFA qui permettent aux corporations rurales et urbaines de booster leur expansion et leur compétitivité » a expliqué ensuite Mouctar Diallo.

Plusieurs actions ont été initiées dans ce cadre, notamment la formation de 1000 jeunes et le recrutement de 500 à la société CWE et 100 par diverses entreprises en 2011, projet espoir des jeunes agriculteurs de Guinée qui a permis la création de 100 groupements agricoles de jeunes pour 3000 emplois à créer dans 26 préfectures entre 2011 et 2015, le projet démarrage qui a permis de financer par Afriland Fist Bank une première cohorte de 24 projets de jeunes à hauteur de 6 milliards de francs guinéens grâce à un fond de garantie mis en place par le gouvernement.

En termes de perspectives, le ministre a cité comme projets, la mise en place d’un centre d’incubation d’entreprise à Kindia , la mise en place d’un fond au bénéfice des artisans de Labé, et des différents groupements de production et de transformation à Kindia , l’aménagement des plages à Ratoma et Matoto, le renforcement des capacités d’une centaine de jeunes à l’animation des activités touristiques.

Nantady Camara

Publicité