Xénophobie en afrique du sud : l’artiste ivoirien « asalfo » interpelle l’union africaine

La xénophobie qui refait surface dans le pays de Nelson Mandela depuis quelques jours suscite des vagues d’indignations et d’inquiétudes dans le monde entier.

Le choc se fait ressentir partout. Au-delà des condamnations des politiques, les artistes eux aussi brisent le silence pour condamner cet acte cruel et interpeller l’Union africaine face à sa responsabilité.

Asalfo, artiste ivoirien

« Certes, l’apartheid avait un visage inhumain, mais loin de la situation qui prévaut actuellement en Afrique du Sud où des noirs lynchent, tuent et brulent vifs leurs frères noirs parce qu’ils ne sont pas du même pays. L’Union africaine doit agir avant qu’il ne soit trop tard », a invité l’artiste ivoirien Asalfo du groupe musical ‘’ Magic System’’.

Par ailleurs, certains pays africains comme le Rwanda, la RDC et le Malawi ont annulé leur participation au Forum économique mondial qui se tient à Cape Town, en Afrique du Sud pour désapprouver ce qui se passe au pays de Nelson Mandela.

De son côté, la Zambie a également annulé le match amical contre l’Afrique du Sud qui était prévu pour le samedi prochain.

Au moins 10 personnes ont été tuées en Afrique du Sud depuis le début de cette agression xénophobe.

Malick Diakité  

Publicité