Sortie de bantama sow : ce que pense fodé baldé de l’ufr

Les propos du ministre de la culture, des sports et du patrimoine historique, le weekend dernier, au siège du RPG Arc-en-ciel, invitant les cadres de l’administration à prendre position en faveur de l’adoption d’une nouvelle Constitution, continuent de susciter de débat au sein de la classe politique guinéenne.

En exprimant sa déception vis-à-vis de Sanoussy Bantama, Fodé Baldé, responsable de la communication digitale de l’Union des Forces Républicaine (UFR), également membre du front national pour la défense de la Constitution a regretté ces propos venant d’un ministre de la République.

Selon lui, cette sortie de Bantama Sow, n’est ni plus ni moins que l’expression de la médiocrité de ceux qui gouvernement la Guinée.

« C’est l’expression de la méconnaissance même de leur mission, c’est aussi la méconnaissance des principes du service public de l’administration. Ce que Bantama Sow, est en train de dire, nous l’attendons et il sait où nous sommes. Donc, je pense que Bantama Sow, est en train de tirer vraiment sur le mauvais cheval et s’il pense que ce sont des propos qui vont nous ébranler, alors il se trompe de cible, parce qu’autant qu’ils le diront, autant nous sommes encore plus motivés, car c’est l’expression vraiment de leur échec », a-t-il déclaré dans l’émission œil de Lynx de la radio Lynx FM.

Plus loin, ce membre du parti de Sidya Touré a estimé que ces genres de propos devraient être immédiatement transmis à la Cour Pénale Internationale(CPI).

« J’estime que ce genre de propos, doit être transmis rapidement à la CPI, qui condamne les crimes contre l’humanité et qui a aussi l’obligation d’anticiper », souhaite-t-il.

Barry Ibrahima

Publicité