Sommet de nairobi sur le cipd25: le point sur le niveau de préparation de la guinée 

D ans le cadre de la participation de la Guinée à la Conférence Internationale pour la Population et le Développement (CIPD25) de Nairobi, au Kenya, prévue du 12 au 14 novembre 2019, la Représentante bureau pays de l’UNFPA et les participants ont tenu une réunion ce mardi 12 novembre 2019, sous l’égide du Ministre des Affaires étrangères, président de la délégation guinéenne.

L’objectif de cette réunion était de s’assurer du niveau de préparation de la Guinée, qui s’apprête à jouer sa partition à cette rencontre internationale.

Cette réunion fait suite à la journée d’orientation organisée au bureau de la représentation de l’UNFPA en Guinée sous la coordination du directeur de la population et développement et de la représentante adjointe de l’UNFPA.

La CIPD 25 de Nairobi est un sommet de haut niveau. Il regroupe 179 pays à travers le monde. Les défis sont nombreux et demandent un engagement fort de chaque pays.

Les vingtaines de participants guinéens, ont ainsi échangé sur les différentes thématiques que la Guinée aura la charge de présenter lors de ce sommet.

Il s’agira en premier lieu de la thématique portant sur les partenariats Sud-Sud, dont la séance de signature aura lieu dans la salle Aberdare, juste en dessous de Tsavo B, avec Mlle Kadiatou Konaté du Club des jeunes filles Leaders de Guinée. Cette session se fera le mardi 12 novembre de 13h-14h30.

En second lieu, le ministère de l’Action sociale aura l’honneur d’exposer, mercredi 13 novembre de 15h-16h30 sur  le thème ‘’ Personnes handicapées et la CIPD’’.

Dans la même journée du 13 novembre, une autre présentation sera animée par  Sally Bilaly Sow et Thierno Ciré Diallo, respectivement de l’Association  villageoise 2.0 et de l’Association des Blogueurs de Guinée (ABLOGUI).

Au terme de ces trois présentations, la Guinée va procéder à la lecture des engagements pris par les gouvernements à travers le Chef de mission, Mamady TOURE, Ministre des affaires étrangères.

Enfin, la société civile guinéenne, par le biais de Hadja Saran Daraba, va boucler, le jeudi 14 novembre par la lecture des engagements.

Faut-il le rappeler au passage qu’un partage d’informations à travers le groupe watsAp a permis de s’accorder sur la démarche à adopter par la Guinée à ce sommet  sous la coordination de Mme Barbara Sow, de l’UNFPA en accord avec le Chef de mission de la délégation guinéenne.

Alpha Mamoudou Diallo

Publicité