Santé publique : une marche pour la lutte contre les maladies cardiovasculaires

L ’ONG la ‘’Tabala’’ a organisé, samedi 8 novembre 2019, une marche, de l’esplanade du stade du 28 septembre au Palais du peuple. L’initiative vise à lutter contre les maladies cardiovasculaires.

Parmi les personnalités ayant pris part à cette marche, il y avait le Premier Ministre, Kassory Fofana et le vice-gouverneur de Banque centrale de Guinée, Baidy Haribot.

« En 1992, seulement 2,4% d’attaque cardiaque avait été recensé, on est actuellement aux alentours de 16%. Ces maladies sont un frein pour le développement de notre pays et engendre un coût élevé sur le système de santé. C’est pourquoi, nous avons décidé de mettre en place un club de marcheurs, nous voulons que le gouvernement prenne ce projet à bras le corps », a déclaré docteur Abdoulaye, président de l’ONG la Tabala.

Selon Donzo Diara, représente le directeur national du sport, la lutte contre les maladies cardiovasculaires est devenue mondiale, mais regrette-t-il, en Guinée, il y a un problème.

« Si la marche et la pratique de l’exercice physique régulière sont  le moyen le plus efficace pour lutter contre les maladies cardiovasculaires, en Guinée, cette matière n’est pas une discipline obligatoire dans nos établissements scolaires et universitaires. Je vous demande M. Le Premier ministre d’instruire à votre gouvernement d’introduire l’EPS, Education physique et sportive dans les programmes scolaires » a regretté Donzo Diara.

En prenant la parole, le Premier ministre a laissé entendre que lui en personne ignorait la disparition de cette discipline. C’est pourquoi, il s’est engagé à faire tout pour le rétablissement de cette discipline dans les programmes scolaires et universitaires.

Pour sa part, docteur Mamady Condé, Chef service cardiologie d’Ignace Deen, a conseillé un régime pauvre en sel et sucre, une activité physique régulière (3 fois par semaine et pendant 30 min pour chaque séance, de manger plus de fruits et légumes).

A rappeler que le slogan retenu cette année est ‘’ j’aime mon cœur, je le protège’’.

Hafia Diallo

Publicité