Santé : la vente illicite des produits pharmaceutiques devenue inquiétante à kankan

La vente incontrôlée des produits pharmaceutiques à Kankan prend une dimension de plus en plus inquiétante. Nombreux sont les citoyens qui s’adonnent à cette pratique pour des intérêts lucratifs sans avoir la formation requise.

Des pharmacies, des conteneurs, des épiceries, des kiosques voir même des boutiques sont visibles un peu partout à travers la ville. Tout le monde se livre à la vente ‘’ illicite’’ des médicaments.

S’exprimant sur cette problématique, docteur  Youssouf Touré, chef section pharmacie et logistique de la direction préfectorale de la santé de Kankan, a rappelé d’abord que seulement un pharmacien professionnel ayant étudié les substances médicales est habilité à manipuler les médicaments. Mais, déplore-t-il, ‘’malheureusement la fluidité des pharmaciens est un fait qui déborde la réalité à Kankan’’.

« Le risque est très élevé. Les gens qui manipulent les médicaments ne savent pas à quel degrés faut-il les conserver, ils ne savent même pas le mécanisme d’action de ces produits dans l’organisme. Ils revendent ces produits pour avoir seulement de l’argent.  Mais il y a un problème de pauvreté dans cette affaire » a-t-il expliqué.

Pour mettre fin à cette pratique, Dr Touré annonce dans les prochains jours un recensement des points de vente des produits pharmaceutiques à Kankan.

« Nous allons procéder au recensement et l’enregistrement de tous les points de vente à Kankan et surtout entamer une série de contrôle pour veiller au grain des décisions prises » a déclaré le chef section pharmacie et logistique de la direction préfectorale de la santé de Kankan.

Sur la centaine des pharmacies qui existent à Kankan, seulement neuf seraient agréées et reconnues par les autorités sanitaires, selon docteur  Youssouf Touré.

Malick Diakité

Publicité