Relaxe des 7 opposants au 3eme mandat : première réaction du fndc

A peine libérés, les membres du front national pour la défense de la constitution ayant été acquittés ce lundi 13 mai 2019 par la Cour d’appel de Conakry  se sont rendus au siège de la Plateforme des Citoyens Unis pour le Développement(PCUD) pour exprimer  leur joie.

Accueillis par le coordinateur national du front, en l’occurrence Abdourahamane Sanoh, et d’autres membres, ces hommes qui viennent d’obtenir leur liberté inconditionnelle ont remercié le bon Dieu et les membres du Front pour leur libération.

« Nous remercions le Front pour le combat qu’ils ont mené depuis notre arrestation à Kindia jusqu’à notre libération aujourd’hui par la Cour d’appel de Conakry. Ils ont pris des avocats pour nous défendre et maintenant on est libre. Et nous sommes prêts encore à défendre la Constitution. Nous avons  été arrêtés tout juste parce que nous défendons la Constitution, et c’est notre devoir qui a été violé. Qu’ils sachent que nous sommes prêts même si c’est aujourd’hui, nous sommes prêts à sortir pour défendre la Constitution » a déclaré Amadou Soumah, porte-parole des 7 membres du FNDC local de Kindia.

S’exprimant à cet effet, Abdourahamane Sanoh, en promettant de poursuivre leur combat, a indiqué que ce verdict est synonyme de la manifestation de la vérité.

« Nous pensons que ce sont les promoteurs du 3ème mandat qui sont libérés, ce sont eux qui étaient en prison par rapport à leur conscience. Le combat qui est engagé est un combat qui sera mené jusqu’au bout. Ils veulent tenter l’intimidation, ils veulent s’attaquer au peuple et nous sommes déterminés dans notre combat. Et encore une fois, il n’y aura ni référendum, ni 3ème mandat, ni changement de Constitution, ni modification de Constitution, ça c’est la volonté du peuple. Si on veut écouter le peuple qu’on écoute ceux-là, nous sommes heureux qu’ils soient avec nous, malheureusement ceux qui avaient la conscience en prison souffraient beaucoup plus que ceux qui avaient le corps en prison » a souligné Abdouraghmane Sanoh.

Selon nos informations, ces 7 personnes seront accompagnées demain mardi par un cortège de haut niveau.

Iso Abdoul Latif

Publicité