Recrutement à la fonction publique : la mairie de matoto envahie par des chercheurs d’emploi

L ’enceinte de la mairie de Matoto a été prise d’assaut ce mercredi 3 juillet 2019 par des chercheurs d’emploi, en ce premier de dépôt des dossiers pour le recrutement à la fonction publique au compte du ministère de l’environnement.

Croisé dans la foulée, un jeune diplômé en administration publique depuis 2012  a bien voulu expliqué ses réelles motivations pour venir déposer ses dossiers.

« Il faut se lever à 5 heures du matin pour aller chercher de l’emploi, c’est ça à Conakry. Il faut aussi avoir des  »bras longs ». Aujourd’hui, on est venu tout simplement pour le dépôt. Un étudiant qui finit les études et qui fait deux à trois ans à la maison, c’est de faire vite lorsqu’il y a une opportunité » a confié Aly Badara Doumbouya.

Face à la complexité de trouver de l’emploi en Guinée, les jeunes n’ont plus le choix que de brondir sur toutes les occasions. Le cas de Sidiki Sackho en est une parfaite illustration.

« Je ne voulais pas être garde forestier, mais obligé à accepter l’offre pour sortir de la précarité. Il y a tout un tas de problème en Guinée pour avoir de l’emploi. Même si ce n’est pas forcement mon choix d’intégrer ce département, mais comme c’est une occasion je la saisi. C’est une manière pour moi de tenter ma chance pour avoir de l’emploi afin d’assurer un avenir meilleur » a fait remarquer Sidiki Sackho.

Au total, 1.500 agents devront être recrutés cette année au compte du ministère de l’environnement et les opérations vont se poursuivre jusqu’au 30 juillet prochain.

Mata Malick Madou

Publicité