Qnet contre moussa thiégboro : la citation directe annulée pour vice de forme

La décision est tombée ce jeudi 11 juillet 2019. L’annulation est motivée par la non-identification de toutes les parties civiles. Sur les cinq indiquées dans le dossier, seulement deux sont identifiées.

Le patron du service de lutte contre le crime organisé et le grand banditisme est convaincu que Qnet est une société d’arnaque. Dans ses rangs, Moussa Thiégboro a traqué des agents et a saisi des matériels.

L’entreprise est trimbalée en justice pour vol, dénonciation calomnieuse, diffamation, et abus d’autorité. Pour l’heure, cette plainte a du mal à passer au TPI de Dixinn. Toutes les parties civiles ne sont pas indiquées, il y a vice de forme, selon le tribunal.

« Dans la citation, il est indiqué qu’il y a un certain Akoi Guilavogui et d’autres personnes qui saisissent le tribunal. Qui sont ces autres personnes ? Donc à partir de ce moment, le tribunal ne peut qu’annuler purement et simplement cette citation qui a été délivrée au colonel. C’est une bonne décision de justice » s’est réjoui Moussa Jean Sovogui, l’avocat du prévenu.

Cette décision a été rendue en dépit des jurisprudences produites par les avocats de Qnet. Ils s’en remettent à la sagesse du tribunal, mais ils ne comptent nullement baisser les bras.

« A l’instant où je vous parle, une citation directe est établie conformément à l’identité de toutes les parties civiles clairement indiquées. Ça va lui être servi aujourd’hui, et le combat va continuer » a annoncé  l’avocat de Qnet, Me Kabinet Kourala Keita

Ce dossier depuis qu’il a commencé, des adeptes de Qnet prennent d’assaut le tribunal. Ils sont souvent habillés en tee-shirts blancs à l’effigie de la société.

Mata Malick Madou

Publicité