Présidentielle en rca: ‘’on compte présenter françois bozizé’’ dixit l’honorable bertin bea

N uméro 2 de la famille politique de l’ex-chef de l’Etat, le député s’est confié sur l’avenir de Bozizé. Sauf rebondissement, il a confirmé la candidature de celui qui reste à priori incontournable dans la politique Centrafricaine.

L’arrivée de Francisco Bozizé en fin 2019 fit grincer des dents. Surpris par son arrivée, le Président Faustin Touadera a fini par le recevoir. Mais le député Bea dévoile qu’une note fut émise pour empêcher l’arrivée de l’ancien homme fort de Bangui. Le Secrétaire Général du parti Kwa na Kwa (KNK) dénonce un acheminement à l’endroit de Bozizé qui selon lui est victime de complot. Bertin Bea a dévoilé la pression faite en son temps par Cathy Samba Panza qui voulait la tête de son 2ème  prédécesseur.

« C’est malgré lui que Touadera fait avec le retour de Bozizé dont il fut pourtant Premier Ministre. Qu’il n’oublie pas qu’il a bénéficié du KNK » a indiqué l’élu au micro d’Africa 24.

Aussi, il a estimé que Michel Diotodia qui chassa celui qui présida la RCA du 15 mars 2013 au 24 mars a eu un traitement de faveur. Autrement dit, le tombeur de Bozizé n’a pas été inquiété par la justice. Or, cela ne jouerait pas en faveur du Président Touadera qui semble être tenté par un second mandat.

Et pour cause, le manque d’eau à Bangui durant un an, la cherté de la vie, les délestages infinis, les 2 milliards CFA volatilisés à la mairie centrale et même ces 150 millions injustifiés aux affaires étrangères sont autant de dossiers qui montrent qu’il a failli selon l’Honorable Bertin Bea.

Un échec qui fait que le président du KNK reste le meilleur candidat et a été validé lors la consultation nationale de sa famille politique en Août 2019.

On en saura plus lors du dépôt des candidatures, car même s’il semble clair que François Bozizé sera de la course, les grincements de dents continent à se faire entendre.

Vivement Décembre 2020 pour l’ouverture des hostilités à travers les urnes.

Idrissa Keita

Publicité