Préparatifs chan 2020 : la guinée décline l’invitation à un tournoi en rdc (les raisons)

La Guinée, invitée à participer, du 16 16 au 19 janvier 2020, au tournoi International de Football de RD Congo (TIFOCO), a décline l’invitation, apprend-t-on.

Ce tournoi se tient dans le cadre des préparatifs du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN, prévue du 04 au 25 avril 2020 au Cameroun.

Pourquoi la Guinée ne participera pas ?

S’exprimant au micro de nos confrères du foot224, le secrétaire de la Fédération Guinéenne de Football (FGF), avoue n’avoir pas été invité à temps.

« (…) Le vendredi passé en fin de journée, j’ai reçu une correspondance en forme de publicité pour dire que la Guinée, la Côte d’Ivoire, et le Congo devraient prendre part à une compétition à Kinshasa. Le président n’est pas là, je n’ai pas été informé à l’avance qu’il y avait cette compétition. Hier (Ndlr, lundi 13 janvier 2020) matin le président m’a demandé. Je dis que j’ai vu la publicité, mais est-ce que vous pensez que c’est possible. La compétition qui commence le 16, on est à 3 jours est-ce vous pensez que c’est possible ? Le président me dit d’appeler l’entraîneur voir s’ils peuvent. L’entraîneur me dit qu’ils peuvent mais connaissant les réalités de la Guinée et du terrain. Nous sommes dans un championnat qui n’est qu’à sa sixième journée. En prenant ces joueurs-là, je me dis que peut-être ça va jouer sur le championnat. Ça c’est mon point de vue que j’ai donné. En plus de ça est-ce que le ministère pourra prendre en charge logistique et tout ce qui s’en suit ? Même si ce n’est pas cela, peut-être que le président pourra prendre en charge mais est-ce qu’avec le temps qui reste on pourra participer ?» se justifie  Maurice Akoye Koïvogui.

S’absenter à une telle convocation sans informations claires reste une désobéissance aux yeux des responsables de ladite institution. C’est pourquoi, la Guinée adresse une lettre d’excuses aux organisateurs de cette première édition du tournoi TIFOCO.

« Je dis, président, il vous appartient, d’étudier, d’analyser et de me dire ce qu’il faut faire. Finalement,  il dit franchement, la réalité est qu’avec le temps, ce n’est pas possible. Avec le championnat on est en retard et à la date de Mai, il faut qu’on finisse les 26 journées. Donc à l’analyse, il m’a dit d’adresser une lettre d’excuses aux organisateurs. C’est comme ça que ça s’est passé. La Guinée ne pourra plus participer parce que le président m’a ordonné d’adresser une lettre d’excuses. En la matière, il faut rappeler les uns et les autres que quand une équipe doit être engagée dans une compétition, c’est 30 jours au moins. On doit respecter les textes. On a la bonne volonté,  mais on est lié à beaucoup de choses. Il faut savoir donc respecter les paramètres pour que les participations soient effectives » conclut Akoye.

LEODESTIN PIERRE LENO

Publicité