Port autonome de conakry : annonce d’une nouvelle grève des syndicats

Le port autonome de Conakry risque de connaitre une nouvelle grève après le mois de Ramadan. L’annonce a été faite ce vendredi 24 mai 2019 par le secrétaire général du syndicat des travailleurs dudit port.

Selon Cheick Touré, cette nouvelle grève fait suite à la concession d’une partie du port autonome de Conakry à la société Turque, Albarayk.

« Le cas de la société Albarayk est loin de terminé parce selon la perception des travailleurs, c’est un contrat qui ne répond pas aux critères de convergence et aux closes libératoires dans la mesure où c’est l’emploi qui est menacé » a déclaré Cheick Touré, interrogé par nos confrères de la radio Espace FM.

Poursuivant ses explications,  le syndicaliste a laissé entendre que l’emploi direct, à travers les travailleurs du port, et l’emploi indirect à travers les consignataires, les manutentionnaires, les transporteurs et les mareyeuses, sont menacés par l’arrivée de cette société.

« Donc ça sera une guère de toute la communauté portuaire lorsque nous lancerons cette grève générale les jours à venir. Donc ce n’est pas encore terminé et nous sommes prêts à aller jusqu’au bout pour l’intérêt des travailleurs » menace-t-il.

Barry Ibrahima

Publicité