Politique : thiâ’nguel bah victime de son appartenance à l’ufdg ?

Condamné par contumace à perpétuité par la justice guinéenne dans l’affaire du journaliste Mohamed Koula Diallo, tué le 05 Avril 2016, Souleymane Thiâ’nguel Bah, conseiller en communication du Chef de file de l’opposition guinéenne, serait en train de traverser d’énormes difficultés à cause de son appartenance politique.

S’exprimant ce jeudi 7 mars 2019 dans l’émission ‘’les Grandes Gueules’’ Thiâ’nguel a étalé sa situation personnelle, en évoquant notamment les difficultés auxquelles il se trouve actuellement confrontées.

 « Récemment, j’ai postulé pour travailler dans une organisation internationale et les choses se sont bien passées. Quelques jours après le démarrage de mon contrat sur place, j’ai été interpelé, pour me dire qu’on arrêtait mon contrat pour appartenance politique. Je me suis dit jusqu’à présent, si je pouvais continuer à faire ma vie ici, et à travailler tranquillement dans le but ultime d’espérer qu’un jour, l’affaire-là sera réglée, je me suis dit que je pouvais continuer à faire ce que j’ai à faire. Mais si, à partir de là où je suis désormais, je ne peux même pas exercer mon métier et que je ne peux jouir de mes compétences et de mes expériences dans le domaine qui est le mien, ça veut dire que, de ce point de vue, j’ai un gros problème auquel je dois faire face » a-t-il révélé.

Toutefois, ce proche de Cellou Dalein Diallo, loin de rejeter ce qui l’arrive actuellement à qui que ce soit, s’en remet tout de même à la volonté divine.

Poussé à réagir sur sa dernière sortie vidéo, Souleymane Thiâ’nguel Bah a réitéré son appel à l’endroit de bonnes volonté pour l’assister financièrement afin qu’il puisse engager un avocat pour affronter la justice guinéenne.

A décrypter ses propos, Thiâ’nguel semble être abandonné même par son parti politique, l’Union des Forces démocratiques de Guinée.

« Cette affaire est d’abord la mienne et l’UFDG a ses problèmes » dit-il en substance.

Iso Abdoul Latif  

 

Publicité