Pluies torrentielles sur  conakry et périphéries: au moins un mort à sanoyah

Un garçon de 9 ans et son père ont été drainé, mercredi 21 août 2019, par eaux de ruissèlement à Sanoyah dans la préfecture de Coyah, a-t-on appris sur place.

Selon nos informations, le petit garçon n’a pas survécu à la pression de l’eau contrairement à son père qui a été retrouvé dans une rivière non loin de chez lui.

« J’étais chez moi le matin, quand on m’a appelé pour me dire qu’un de nos parents a perdu son enfant et lui il s’est noyé avec son garçon, mais heureusement lui il est revenu. Mais il s’est blessé et on l’a envoyé à l’hôpital » a raconté le doyen du quartier.

Trouvé sur place, le père de l’enfant, encore sous le choc, se souvent encore des derniers moments qu’il a fait avec son unique fils.

« J’étais ce matin avec mon enfant, on voulait traverser, mais la pression de l’eau était forte. Quand nous sommes tombés, j’ai tout fait pour le sauver mais je n’ai pas pu » se souvient encore Nianga Gbamou, père du défunt.

Des habitants du quartier ont rappelé qu’il s’agit de la deuxième fois qu’un tel cas se produit sur ces lieux pendant cette saison.

« Le jour de la fête de Tabaski passée,  c’est une jeune fille qui a été trimbalée dans le même caniveau, mais qui a eu la vie sauve grâce au concours de voisins » a confié un habitant du quartier.

Les fortes pluies qui s’abattent actuellement sur Conakry  et périphéries viennent relancer le débat sur la mauvaise urbanisation de la ville de Conakry et environs.

Malick Malick Madou

Publicité