Parlement : la session ordinaire des lois au compte de l’année 2019 clôturée

O uverte le 05 avril dernier, la session ordinaire des lois au compte de l’année  2019 a été couronnée ce vendredi 05 juillet 2019 par l’adoption de 38 projets de lois. Le président de l’Assemblée et le ministre conseiller à la Présidence chargé des relations avec les institutions se sont réjoui des travaux abattus.

La session a duré trois mois. Au cours de cette période, de nombreux textes de loi et de conventions internationales ont été examinés et adoptés par les députés.

« Alors que le nombre de texte de loi pour lesquels on a été saisi à l’ouverture de cette session n’était que de 9, celui-ci est passé par la suite à 38 dont  19 projet et trois propositions, 8 accord, 6 conventions et un projet de charte ayant valeur de convention » a rappelé le président de l’Assemblée Nationale. Honorable Claude Kory Kondiano

Le code civil dont un pan porte sur le régime matrimonial figure parmi les lois adoptées. Les députés ont voté à l’unanimité en faisant de la monogamie le principe et la polygamie l’exception. Certains acteurs sociaux, faisant allusion aux principes de l’islam, ont mal vu cette disposition.

« Voilà ce que dit la sourate 4, verset 3 du Saint Coran consacré au mariage. Si vous craignez de manquer à l’équité à l’égard des orphelins, épousez alors des femmes selon votre convenance. Mais si vous craignez d’être partiaux, limitez-vous à une seule femme » s’est justifié le président de l’Assemblée.

Le ministre conseiller à la présidence chargé des relations avec les institutions républicaines a qualifié le nombre de loi adopté d’impressionnants. Mohamed Lamine Fofana a félicité les députés pour leur dévouement.

La clôture de la session ordinaire a connu la présence de 79 députés sur les 113 inscrits.

Mata Malick Madou

Publicité