Manifestations à labé : le palais de la kolima paie les frais

D es inconnus ont incendié, samedi 21 mars 2020, le palais de la Kolima, retenu comme l’un des centres de vote dans la commune urbaine de Labé.

Des jeunes, opposés à la tenue du double scrutin du 22 mars, ont érigé très tôt ce matin des barricades et brûlé des pneus sur les principales artères de la ville, empêchant la circulation, ce malgré le déploiement massif des agents de maintien d’ordre (policiers et gendarmes).

Peu avant l’incendie du Palais de la Kolima, les forces de défense et de sécurité sont accusées d’avoir mis le feu sur des meubles et de nombreux  ateliers de menuiserie qui se trouvaient non loin du rondpoint de Hoggo Bouro.

Des témoins contactés par nos soins ont affirmé qu’un jeune a été violemment tabassé par ces mêmes agents, qui, selon eux, continuent toujours (15h) de semer la terreur dans de nombreux quartiers de la commune urbaine.

A en croire certaines sources, le matériel électoral n’a pas été brûlé dans cet incendie, car, apprend-t-on, il ne serait pas acheminé dans ce lieu.

Assiatou Baillo Diallo    

Publicité