Lutte contre le 3eme mandat : la société civile guinéenne de france déterminée

Un membre de l’Association du Comité d’Initiatives Citoyennes et du Collectif Alliance des Forces Patriotiques pour une Guinée Libre et prospère (AFP-GL) a animé une conférence de presse, lundi 2 décembre 2019, à Conakry pour parler du projet de 3ème mandat en Guinée.

Professeur de Mathématiques à la retraite, Amadou Sadio BAH, a appelé le Président Alpha Condé à respecter la Constitution à laquelle il a prêté serment à deux reprises.

Lors de cette conférence de presse, M. Amadou Sadio Bah, qui souscrit aux démarches du FNDC, a proposé d’autres actions pour rendre efficace la lutte.

« Marcher du Palais du Peuple par exemple jusqu’à la place des martyrs et profiter le même jour pour rencontrer le Président, rencontrer les Etats-majors de l’armée, de la police pour expliquer qu’il n’est pas normal de tuer, que les forces de sécurités doivent restés républicaines » a proposé ce professeur de Mathématiques qui réside en France.

En France, l’Alliance des Forces Patriotiques pour une Guinée Libre et prospère (AFP-GL est en lien avec le FNDC-France, même si, soutient-il, ‘’chacun garde sa personnalité ‘’.

« L’Alliance est née avant le FNDC, nous estimons que nous sommes disposés à travailler avec tout groupe qui lutte contre le 3è mandat. Le principe est qu’il y a le FNDC et l’Alliance qui travaillent ensemble » a-t-il précisé.

Créé en avril 2018, le Collectif d’Alliance qui a déjà mené quelques actions pour amener le Président à renoncer au 3è mandat, notamment une marche au Trocadéro à Paris, a écrit une lettre ouverte au Président de la République.

Ci-dessous l’intégralité de cette lettre-ouverte

Hafia Diallo

 

Publicité