Koubia : un montant destiné à la dpe pour l’amélioration des écoles détourné

U n montant destiné à la direction préfectorale de l’éducation de Koubia dans le cadre du plan d’amélioration  des écoles , à l’occasion de la rentrée scolaire 2019-2020, aurait été détourné par des cadres, a-t-on appris.

L’affaire fait un grand bruit dans la cité de Karamoko Alpha Mo Labé, dont relève la préfecture de Koubia.

Selon nos sources, cette somme dont on ignore la valeur exacte a été bel et bien remise à toutes les Inspection Régionale de l’Education(IRE) pour être distribuée entre les directions préfectures de l’éducation du pays.

Interpellé sur la question, le chef du Service Administratif des Affaires Financières (SAAF) de l’IRE de Labé a confirmé que toutes les cinq DPE relevant de sa juridiction ont été convoquées pour recevoir leur montant.

« Ce qui fut fait, il y’a au moins trois semaines. Sauf à koubia, les écoles bénéficiaires ne sont  jusque-là pas entrées en possession de leur dû. Une information non encore confirmée par le DPE qui a été représenté lors de l’opération par un cadre de la direction préfectorale.  En présence du SAAF et de ce cadre, le montant de 16 millions 250.000 francs guinéens a bel et bien été remis à ces deux. Malheureusement, à date  du 19 juin 2019, ces cadres véreux et corrompus, n’ont pas hésité à se partager ce montant où la signature du SAAF, Mamadou Saidou Diallo et le DPE, Farah Karamo sont visibles » a confié le SAAF de l’IRE de Labé.

Par ailleurs, le responsable du Service Administratif des Affaires Financières (SAAF) de l’IRE de Labé soutient que les mis en cause dans cette affaire sont sommés de rendre ledit montant afin que les bénéficiaires puissent entre en possession de leur dû.

Pour rappel, ce montant a été octroyé par le ministère de l’éducation nationale et de l’Alphabétisation pour permettre une rentrée scolaire réussie.

Affaire à suivre !

Assiatou Baillo Diallo

Publicité