Kankan: légère hausse du prix des denrées de grande consommation

A chaque mois de ramadan, les prix des denrées de première nécessité connaissent de hausse dans le marché guinéen. La ville de Kankan n’a pas fait exception à cette règle en ce début du mois de pénitence, de tolérance et de pardon.

Selon nos constats à travers certains marchés de Kankan, la quasi-totalité des produits de grande consommation ont connu une légère augmentation au grand dam des citoyens.

« Les produits de grande consommation comme le riz, l’huile, la farine, le sucre… enregistrent une augmentation à la veille du mois de ramadan. Par exemple, le sac du riz qui était vendu 280.000 francs guinéens se négocie actuellement 290.000fg » a rapporté un citoyen rencontré dans un marché à Kankan.

Accusés le plus souvent de mauvaise foi, les commerçants rejettent la responsabilité sur le gouvernement, à travers les services de la douane.

« C’est la surfacturation douanière qui est à la base de cette situation déplorable. Je dirai que c’est le gouvernement qui est à la base de cette augmentation des denrées de première nécessité parce que les marchandises qui viennent sont dédouanées au Port de Conakry et nous, on se conforme pour fixer un prix » se défend Mamadou Alpha Barry, commerçant au grand marché de Kankan.

Malick Diakité

Publicité