Kankan: la population se lasse des promesses du chef de l’état

La célébration  tournante des festivités de l’indépendance,  initiée  par le président Alpha Condé, fût tout de même un motif de soulagement pour l’ensemble des citoyens du pays,  dès son premier quinquennat.

Malgré les interminables imperfections qu’on pouvait signaler çà et là dans la construction des d’édifices publics, en plus de l’octroi  de marchés de gré à gré, cette mesure s’avérait bénéfique. Notamment, elle permet d’améliorer les conditions de vie des administrateurs locaux. Et, par ailleurs, elle participe à embellissement des différentes villes  à travers le pays.

Mais, le cas particulier de la cité de NABAYA reste et demeure encore une illusion pour ces laborieuses populations.

Les chantiers entamés, depuis trois ans déjà, peinent encore à finir.

Qu’est ce qui échappe à nos pouvoirs publics ?  Ils feignent d’oublier qu’une politique de développement ne se fait pas sous le coup d’effets d’annonces ou de feux de pailles. Il faut en être capable d’en mesurer la pertinence, la faisabilité et les implications dans l’avenir.

Les kankanais se disent être repus d’annonces sans suite ; et, ils dénoncent les réformes à la sauvette initiées par l’État guinéen.

Depuis 2010,  les pouvoirs publics ne songent à réaliser des infrastructures de taille qu’ à la veille des échéances électorales. Une situation inimaginable dans les pays qui ont choisi la voie du développement durable, à l’image du Ghana.

Le gouvernement actuel,  qui aurait dû être la solution, s’avère être composé de potentiels vendeurs d’illusions  à une population rongée et désespérée par la pauvreté.

Alors, il est temps d’estomper

avec ce chapelet de promesses non tenues. Cette attitude des dirigeants a forgé chez les populations une défiance et une prise de conscience totale.

A croire aux dires de  Mohamed Diané, ministre d’État de la Défense Nationale, par ailleurs président de  Commission d’Organisation, la célébration de la fête d’indépendance à Kankan, après trois reports,  aura lieu ce samedi 13 janvier 2018.

Malick Diakité

 

Publicité