Justice : les sept opposants au 3e mandat condamnés à kindia libérés

C ondamnés à Kindia à trois mois de prison ferme et au paiement d’une amende de 500 mille francs guinéens, les sept jeunes opposants arrêtés lors de la visite du président de la République dans cette préfecture ont été libérés ce lundi 13 mai 2019 par la Cour d’Appel de Conakry.

Après donc les plaidoiries des avocats, la partie civile, composée du procureur général, et la défense ont tous plaidé non coupable pour les co-accusés.

Dans son réquisitoire, le procureur a estimé que ‘’l’infraction n’a pas été commise, parce que les co-accusés ont été empêchés d’accéder au stade. L’infraction devrait être commise à l’intérieur.

Ainsi, Aboubacar Barry, boulanger, Thierno Mamadou Diallo, 24 ans, Mohamed Camara, 58 ans, Cultivateur Amadou Soumah, Mohamed Sylla, Mamadou Cellou Diallo Mohamed Keita ont été purement et simplement relaxés pour délit non constitué.

Iso Abdoul Latif

Publicité