Justice : le tribunal de pita envahi par des dossiers liés au viol

Les cas de viol deviennent de plus en plus récurrents dans la région de la moyenne Guinée. De  2017 au début 2019, 22 accusés ont été jugés au niveau du  tribunal de première instance de Pita.

Selon nos informations, le tribunal de Pita est actuellement envahi par plusieurs dossiers en instance parmi lesquels le viol des mineurs et autres.

Pour accélérer son agenda judiciaire, le parquet s’est, dit-on, imposé une certaine rigueur dans le traitement de ces dossiers.

« Les justiciables n’avaient pas le temps de venir  répondre aux convocations qui les ont été adressées par le tribunal. Donc, nous avons jugé nécessaire de prendre ces deux jours » a confié Amiata Kaba, procureur de première  instance de Pita.

Poursuivant, Amiata Kaba a fait savoir aussi qu’en dehors des cas de viol enregistrés dans sa juridiction, qu’il y a aussi des cas de vol auxquels les juges sont confrontés.

S’exprimant sur les difficultés auxquelles, les hommes de robe font face à Pita dans le cadre du traitement des dossiers liés au viol, le procureur évoque l’absence des médecins légistes à Pita.

« A Pita, il n y a pas de médecin légiste. Et quand la police judiciaire à l’enquête préliminaire délivre des réquisitions, difficilement ils reçoivent les certificats médicaux légaux » déplore-t-il.

Mata Malick Madou    

Publicité