Justice : le procès de l’ancien directeur de la lonagui renvoyé  pour complexité

C ’ est un dossier qui était très attendu. Il a finalement connu  un début ce mercredi 10 juillet 2019 au tribunal de première instance de Kaloum. Lansana Cherif Haidara est  poursuivi pour détournement de deniers publics. Le montant détourné est dans l’ordre de 27 milliards de francs guinéens, selon la partie civile.

L’affaire a été la deuxième à être évoquée devant le tribunal. Par la suite, un débat s’est posé. La juge a déclaré que c’est une affaire qui ne saurait être jugée en citation directe parce qu’elle est complexe se justifie-t-elle.

La partie civile pense le contraire.  Me Lancei 3 Doumbouya, avocat de l’Etat dans cette affaire,  a estimé que  pour connaitre la complexité du dossier, il faut l’ouverture des débats donc la contradiction.

Non, rétorque le ministère public. Les affaires de détournement ont toujours été complexes, précise le procureur. Et puis, il s’est adressé à la présidente du tribunal.

« Mme, l’article 466 en son aliéna 2 vous autorise à renvoyer le dossier devant le procureur si vous estimez qu’il est complexe » a-t-il indiqué.

La juge s’est finalement appuyée sur cette disposition  pour ordonner le renvoi du dossier devant le procureur général pour plus d’instructions.

Ce premier débat a eu lieu en l’absence du prévenu. Aucun avocat ne s’est non plus présenté  en son nom.

Mata Malick Madou

Publicité