Justice : la garde à vue de lansana diawara levée même si….

Le coordinateur national de la maison des Associations et ONG de Guinée, Lansana Diawa n’est plus en garde vue, mais reste poursuivi pour diffamation par voie de presse.

Auditionné ce mardi 26 novembre 2019 au Tribunal de Première Instance de Dixinn, après 24h de garde à vue, Lansana Diawa, accusé de ‘’ diffusion’’ de fausses informations, est poursuivi par l’ancien ministre de la Sécurité, Ibrahima Keira.

Le coordinateur national de la maison des Associations et ONG de Guinée sera donc jugé par la voie de la citation directe et sur la base de la loi sur la liberté de la presse.

« Monsieur le Procureur a décidé de maintenir la poursuite contre mon client, mais par la voie de la citation directe et sur la base de la liberté de la presse » a confirmé Maitre Thierno Souleymane Barry au terme de l’audition.

Selon l’avocat du prévenu, avec la loi sur la liberté de la presse, il n’y a pas d’instruction, et qu’en cas de jugement, il n’y a pas d’incarcération en matière de la liberté de la presse.

Pour rappel, Lansana Diawara avait accusé l’ancien ministre de la Sécurité d’avoir  emporté certains matériels de son bureau lorsqu’il a été limogé à la tête du département.

Mata Malick Madou

Publicité