Incendie de la cepi de n’zérékoré : un membre de l’ufdg accuse à son tour 

L ’incendie de la Commission Electorale Préfectorale Indépendante (CEPI) de N’Zérékoré continue d’enflammer les débats dans la capitale de la Guinée Forestière, a-t-on constaté.

Après les sorties des autorités, accusant l’opposition d’être derrière cet acte, le chargé des affaires électorales de l’UFDG, principale formation politique de l’opposition, dans la région forestière, Mamadou Maladho Diaouné, parle à son tour d’une stratégie politique savamment planifiée par le pouvoir en place pour retirer à la CENI l’organisation des élections en Guinée.

« Les autorités sont à la base de cet incendie. Elles veulent tout juste effacer la CENI dans l’organisation des élections pour permettre au ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation d’organiser une  mascarade électorale. On cherche à avoir des poux sur la tête rasée de l’opposition», a-t-il accusé.

Il faut rappeler cependant que la présidente de la CEPI de N’Zérékoré avait assuré que cet incendie n’empêcherait pas la tenue des élections à la date du 1er mars prochain.

A suivre !

Koikoi kouloubo Bilivogui

Publicité