Grève du slecg : le mot d’ordre plus ou moins suivi aux lycées kipé et donka

La grève générale illimitée appelée par le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) version Aboubacar Soumah a été plus ou moins suivie à Conakry, a-t-on constaté.  

Si au lycée Kipé, commune de Ratoma, le mot d’ordre n’a pas été complètement suivi, au lycée Donka, l’ambiance est restée morose dans cette concession scolaire.

Au lycée Kipé, le portail est resté sous contrôle. Les mouvements des élèves et des visiteurs sont minutieusement surveillés.

« L’encadrement est venu 24 sur 24. 1092 élèves ont répondu présents sur les 1281. Sur 23 enseignants programmés 17 sont venus » a expliqué Balla Diarra, proviseur du grand lycée de Kipé.

Ces statistiques sont le reflet des réalités dans les salles de classe. Personne pour les décrire mieux que les élèves eux-mêmes. Certains ont suivi tous les cours programmés du jour, d’autres à moitié.

« Nous avons reçu nos professeurs comme d’habitude. De 8 heures à 10 heures, nous avons fait l’anglais. Tout à l’heure on la Chimie tout est normal pour le moment » relate Mamadou Saliou Diallo, élève de la 12èmeexpérimentale.

Et Daouda Sow de la Terminale Sciences mathématiques de renchérir en ces termes : ‘’ nous devrions avoir trois matières. Il est 10 heures passées, nous n’avons suivi qu’une seule matière. Les deux autres professeurs ne sont pas encore venus’’.  

Au lycée Donka, la cour est déserte, l’ambiance est morose. Certains encadreurs, enseignants, et élèves, ont répondu à l’appel, d’autres non, comme l’explique la proviseure.

« Sur 12 encadreurs, 9 sont venus. 11 enseignants sur 13 sont présents.  Chez les élèves, sur 562, 375 ont répondu à l’appel » note Mamadya Camara.

Tout comme au lycée Kipé, le proviseur du lycée promet que les cours vont se poursuivre normalement.  C’est pourquoi, ils lancent un appel à l’endroit des  élèves qui s’abstiennent de venir de l’école.

Mata Malick Madou

Publicité