Funérailles des jeunes tués lors de précédentes marches : les raisons du choix du cimetière du cameroun  

A près avoir obtenu le feu vert du Procureur de Dixinn, Sidy Souleymane Ndiaye, le Front National pour la Défense de la Constitution(FNDC) compte organiser l’enterrement des jeunes tués lors de récentes manifestations de rue à Conakry.

Dans un communiqué rendu public ce lundi 2 décembre 2019, le FNDC dit avoir choisi la date du vendredi 6 décembre 2019 pour organiser les funérailles de leurs ‘’martyrs assassinés lors de dernières manifestations’’.

Selon Mamadou Billo Diallo, chargé des opérations par intérim du FNDC, la marche funèbre partira de la grande mosquée Fayçal jusqu’au cimetière de Cameroun.

« Cette fois, les gérants du cimetière de  Cameroun ont accepté de recevoir les corps, contrairement aux premières demandes.  Ce qui explique que l’enterrement n’aura pas lieu à Bambéto, comme d’habitude » a précisé Mamadou Billo Diallo.

Près de dix personnes ont été tuées en marge de dernières manifestations appelées par le FNDC pour s’opposer à toute éventualité de changement constitutionnel en Guinée.

Hafia Diallo  

Publicité