Football : l’ex-entraineur des éléphants de coléah accusé d’avoir détruit des biens

L ’ex-entraîneur des éléphants de Coléah, Mestiri de nationalité tunisienne, est accusé par le président du club d’avoir détruit des biens matériels qui se trouvaient dans son appartement avant de quitter la Guinée.

Selon le président dudit Club, qui s’interroge encore sur les raisons de cette attitude, les pertes subies sont estimées à plus de 2500 dollars américains.

Dégâts constatés dans l’appartement de l'ex-entraîneur des éléphants de Coléah, photo guineeactuelle.com
Dégâts constatés dans l’appartement de l’ex-entraîneur des éléphants de Coléah, photo guineeactuelle.com

« Quand il a quitté à 22h le jeudi pour aller à l’aéroport, il a fermé la maison. Il a remis la clef cassée au vigile. Après, le vigile et mon petit frère sont venus ouvrir la porte avec cette clef cassée. Ils ont trouvé qu’il a fait le dégât. Il a cassé les chaises, déchiré le fauteuil, l’écran plat, le climatiseur. Tout a été endommagé » a expliqué Alpha Daye Diallo, président du Club des éléphants de Coléah.

Poursuivant, Alpha Daye Diallo affirme avoir saisi le procureur de première instance de Dixinn et un huissier de justice pour que lumière soit faite dans cette affaire.

Alpha Daye Diallo, président du Club des éléphants de Coléah, photo guineeactuelle.com
Alpha Daye Diallo, président du Club des éléphants de Coléah, photo guineeactuelle.com

« Le procureur va faire un mandat d’arrêt qu’il va envoyer à l’Interpol. Après ça, on envoie des dossiers à la ligue professionnelle pour saisir la fédération guinéenne de football pour qu’on saisisse la fédération tunisienne pour le mauvais comportement du coach » a-t-il annoncé.

Arrivé en début de saison, Mohamed Mestiri a fait 16 matchs avec le club des éléphants de Coléah pour obtenir 17 points et se classer 12eme en championnat national de la ligue 1 guinéenne.

Mata Malick Madou

Publicité