Faranah : les bâtiments administratifs dans un abandon total

A Faranah, une préfecture de la haute Guinée, presque tous les bâtiments administratifs, construits sous la deuxième République pour servir de logement aux fonctionnaires de l’Etat, sont de nos jours dans une situation de délabrement total, a-t-on constaté.   

Fissures sur les murs, absence de toit pour certains et d’autres complétements détruits, telle est l’image que présentent ces bâtiments pourtant construits pour en faire un usage public.

« Ces bâtiments sont abandonnés par l’Etat, il y a aucun entretien de l’Etat. Nous sommes venus trouver ces bâtiments délabrés, il m’a fallu le rénover pour pouvoir y habiter » a confié Mamady Camara, fonctionnaire et occupant de l’un de ces bâtiments.

Contrairement à notre premier interlocuteur, Mohamed Sylla, également locataire, pointe du doigt le manque de patriotisme du ‘’guinéen’’.  Car, de son point de vue, les gens ne prennent jamais soins les biens publics.

« Je suis venu occuper cette maison depuis 2008, c’était encore plus délabré qu’actuellement. Les gens qui étaient ici avant moi n’avaient rien fait pour tenir le bâtiment en bon état. Si ces bâtiments sont détruits comme ça ce que les gens manquent de patriotisme » a dénoncé Mohamed Sylla.

Outre ces bâtiments occupés par ces fonctionnaires, la résidence  du gouverneur et celle du préfet de se trouvent aussi dans le même état, comme pour dire que le chemin reste à encore à faire.

Iso Abdoul Latif, depuis à Faranah

Publicité