Epidémie de coronavirus : les autorités guinéennes en alerte

Le ministère de la Santé de Guinée a réuni, 27 janvier 2020, l’institut national de Santé publique, représentants de l’OMS, de CDC Atlanta, d’Expertise-France, au siège de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS) pour trouver des moyens de se prévenir du coronavirus, déclaré en Chine.

Si aucun cas n’a pour le moment été détecté en Guinée, il y en a eu un en Côte d’Ivoire, un voisin immédiat. Encore que la Guinée abrite un nombre important des ressortissants chinois, présents un peu partout dans les secteurs économiques, notamment les mines et les travaux publics.

Le ministre, médecin colonel Rémy Lamah a composé six commissions de travail pour réfléchir sur des éventuelles dispositions à prendre en termes d’alerte, de prévention, de surveillance, de contrôle et de prise en charge des cas suspects ou confirmés pour éviter une propagation.

Les commissions vont également réfléchir sur les dispositions à prendre au niveau des ports et aéroports, renforcer la surveillance.

En attendant, le ministre de la santé a demandé d’informer la population sur les modes de transmission du coronavirus, sur la surveillance au niveau des différents points d’entrée, les dispositions envisagées pour la prise en charge des éventuels cas suspects ou confirmés, ainsi que l’étape de suivi quotidien de la maladie.

Hafia Diallo

Publicité