Elimination du syli et corruption : amadou diaby banni pour 7 ans

Le vice-président de la Féguifoot, Amadou Diaby vient de se voir interdit de toute activité liée au football au niveau national pendant 7 ans, apprend-t-on des sources officielles.

Cette décision du comité d’Ethique de la Fédération guinéenne de football a été rendue ce vendredi 16 août 2019. Dans cette enquête diligentée par une commission mise en place après la débâcle du Syli nationale de Guinée à la CAN 2019 en Egypte, Amadou Diaby et Paul Put (sélectionneur) ont été reconnus coupables de corruption, en violation du Code d’éthique et du Code de discipline de la FEGUIFOOT.

« Amadou Diaby a violé les articles 21 du Code d’éthique et 62 du Code de discipline et il a été ainsi prononcé à son encontre une interdiction de sept ans dont cinq ans fermes pour les premières années d’exercer toute activité liée au football au niveau national » indique-t-on.

Il devra s’acquitter d’une amende de 25 000 euros. Il aurait également perçu 10 % du salaire de Paul Put.

Pour sa part, Paul Put est lui définitivement interdit d’exercer en Guinée, et devra s’acquitter de 100 000 euros d’amende.

Hafia Diallo

Publicité