Electrification de kamsar, kolaboui et sangarédi : taliby sylla tend la main aux sociétés minières

Le ministre guinéen de l’Energie, Cheick Taliby Sylla, a interpellé, vendredi 26 avril 2019, les différentes sociétés minières évoluant à Kamsar, Kolaboui et Sangaré sur le manque d’électricité dans ces zones.

S’exprimant à l’occasion de son passage ce vendredi au Symposium des Mines-Guinée, Taliby Sylla a demandé cinq milliards de francs guinéens aux sociétés minières pour supporter les charges liées au déploiement de la guinéenne d’électricité(EDG) enfin de régler définitivement le problème d’électricité dans ces zones.

« Par l’incapacité d’EDG à trouver les fonds nécessaires pour son déploiement dans ces zones, je demanderais aux sociétés minières de mettre la main à la poche et financer un plan qu’il dit avoir dans ses tiroirs. Peut-être, cela permettra de calmer le soulèvement contre le manque d’électricité.  On est souvent confronté à des difficultés quand les populations de ces zones se lèvent pour réclamer l’électricité parce qu’eux, s’ils se lèvent, ils ne comprennent pas le vrai problème. Ils s’attaquent aux biens publics et aux sociétés minières qui travaillent dans ces endroits. Donc unissons-nous pour arrêter cela » a plaidé Taliby Sylla.

Visiblement préoccupé par le manque du courant dans ces zones, le ministre de l’énergie annonce la tenue prochaine (mercredi ndlr) d’une réunion avec les miniers pour élaborer un plan d’action.

« Si vous êtes prêts à financer ce projet, vous verrez dans quelques jours, les services d’Electricité de Guinée dans ces localités bien que ça ne relève pas du périmètre d’exploitation d’EDG.  Il suffit que vous vous engagez » promet-t-il.

Cette main tendue du ministre de l’énergie aux sociétés minières, perçue comme un aveu de faiblesse du gouvernement, intervient au lendemain d’une série de manifestations enregistrée à Boké à cause du manque du courant électrique.

Barry Ibrahima

 

Publicité