Elections européennes : ce que ce candidat d’origine guinéenne propose aux électeurs belges

Le dimanche 26 mai prochain, les électeurs belges et européens résidents en Belgique sont appelés aux urnes pour élire leurs représentants au Parlement européen. A cette occasion, la rédaction de guineeactuelle.com a rencontré un des candidats à cette compétition.  Originaire de la Guinée,  Cellou Satina Diallo est inscrit sur la liste du parti socialiste.

Dans cet entretien, Cellou Satina Diallo nous parle de ses motivations politiques, du programme de société de parti (le parti socialiste), de ses ambitions une fois élu au parlement européen, entre autres.

Lisez !

Guineeactuelle.com: présentez-vous à nos lecteurs ?

Cellou Satina Diallo : je suis Belgo-guinéen, né à Conakry, marié, père de quatre enfants, multilingue, conseiller communal à la ville de Bruxelles, je suis naturellement attiré par le dialogue avec les autres et je m’engage en faveur des actions citoyennes et solidaires.

Titulaire d’un Master en sciences économiques à l’ULB complété par des certifications en informatique et ayant plusieurs années d’expériences dans le secteur privé et publique au compte de plusieurs entreprises privées et associations, je suis engagé en politique pour la défense d’une cause commune : Un Engagement Citoyen et Solidaire.

Actif, dans la vie associative, j’étais le secrétaire général d’une association dont le but premier est d’aider ses membres à s’intégrer parfaitement en Belgique et de participer au développement de la Guinée.

Conscient de la problématique du marché du travail, je suis cofondateur et vice-président du Conseil d’Administration de la coopérative de SOFINE dont l’objectif est l’accompagnement à la création d’entreprise, la recherche de financement et l’assistance technique internationale.

Guineeactuelle.com: quelles sont vos réelles motivations à vous engager pleinement en politique ?

Cellou Satina Diallo :

J’ai toujours été quelqu’un de gauche progressiste car je suis dévoué à m’investir pour les actions citoyennes et solidaires. Mais suite à une proposition de Bea Diallo, échevin et député bruxellois, qui me fait comprendre que ce que je suis en trainde faire dans la vie associative depuis plus de 10 ans, je pourrais être plus efficace en politique.

Après 6 mois de réflexion, j’ai défini le profile de mon électorat avec ses valeurs et besoins au quotidien. J’ai consulté ma famille, mes amis proches et Philippe Close, Bourgmestre de la Ville de Bruxelles et j’ai décidé de m’engager en politique avec une détermination d’être toujours serviable, disponible et solidaire avec tous mes concitoyens, peu importe leur pays d’origine.

Guineeactuelle.com: pourquoi le choix du parti socialiste belge pour votre combat politique ?  

Cellou Satina Diallo : mon engagement politique résulte de ma conviction que seul le parti socialiste (PS)  incarne mes aspirations sociales et valeurs humaines pour améliorer le quotidien de tous les citoyens sans distinction d’origine, d’appartenance politique, de conviction philosophique et religieuse.

Etant militant socialiste, je suis engagé pour soutenir notre liste du PS car je suis convaincu que nous, socialistes, nous avons une maitrise parfaite de nos problématiques et nous sommes déterminés de travailler ensemble pour protéger nos acquis sociaux, reconstruire ceux qui avaient été détruits et surtout rendre notre quotient meilleur pour mieux vivre ensemble.

Guineeactuelle.com : en terme clair, c’est quoi le socialisme ?

Cellou Satina Diallo : le socialisme est, par essence, écosocial : La vie de tout être humain est indissociable de celle de ses semblables et de la nature. Cette réalité nous confère une responsabilité vitale qui nous lie les uns aux autres.

L’Ecosocialisme associe à la fois les idéaux environnementaux et sociaux. Ses principes sont universels car ils ouvrent la voie à un monde pacifié.

Le PS s’inspire de grandes valeurs qui mobilisent l’ensemble de ses militants. Ces valeurs sont l’égalité, la solidarité, la fraternité et la liberté.

L’égalité :

Femme, homme, d’ici ou ailleurs, un être humain égal à un être humain. Au PS, nous combattons toutes les discriminations et toutes les inégalités. Nous prônons, en particulier, le partage des richesses et une réelle égalité des chances, à tous les âges de la vie.

La solidarité :

Pour le PS, la solidarité est la base des principaux progrès. C’est elle qui permet la redistribution des richesses, la protection des plus faibles et l’accès de tous aux services de base. Pour les citoyens, cette solidarité se traduit très concrètement : soins de santé garantis, pensions de qualité, service publics efficaces, fiscalité équitable, écoles gratuites, culture accessible au plus grand nombre…

La fraternité :

La fraternité est l’une des valeurs les plus chères au cœur des socialistes. Elle exprime la disposition à accueillir chacun dans sa différence, à l’aider, à le soutenir, à partager avec lui un présent et un avenir. C’est parce que nous sommes aussi solidaires et que nous voulons la liberté pour tous.

La liberté :

La liberté prônée par les socialistes est une liberté effective et non pas théorique. Nul ne peut être libre s’il est privé de ressources, condamné à l’exploitation ou à la domination économique. Chaque fois que nous garantissons aux citoyens d’exercer pleinement leurs libertés. Plus il y’a d’égalité et de solidarité dans la société, plus les citoyens sont libres.

Guineeactuelle.com : vous avez été élu conseil communal de Bruxelles au compte du parti socialiste lors des élections communales du 14 octobre 2018. Quels sont désormais vos défis?

Cellou Satina Diallo : tout à fait, je suis le premier belgo-guinéen d’être élu au conseil communal de la ville de Bruxelles et le deuxième après Bea Diallo d’être élu dans les instances décisionnelles en Belgique.

Je suis vraiment honoré par la confiance des électeurs portée à ma modeste personne.
Je remercie tous ceux qui ont voté pour moi et ceux qui ne l’ont pas fait. Je suis élu pour toutes les bruxelloises et tous les bruxellois pendant 6 ans.

Les défis pour la diaspora guinéenne, sont énormes mais surmontables car avec l’implication de tout un chacun, c’est possible. Ensemble nous sommes plus forts.
Il faudra que nous comprenions qu’un projet politique est un projet collectif, donc chacun doit s’impliquer à la hauteur de ses moyens et disponibilités pour la réussite collective.
Le défi le plus significatif est la sensibilisation sur l’importance d’avoir un poids politique en Belgique, donc j’appelle la diaspora africaine, guinéenne à s’y impliquer activement par l’adhésion massive au parti politique de leur choix et la participation aux activités de leur parti.

Je suis très bien au sein de ma formation politique, nous sommes à la majorité et nous travaillons de façon collégiale. En plus d’être conseiller communal, mes camarades m’ont élu conseiller de police et bientôt, j’aurai d’autres mandats pour servir mes concitoyens. Je suis entouré par une équipe dont le ‘team spirit’ s’est imposé avec notre chef de file, Philipe Close qui reste simple, accessible et déterminé à nous faire réussir notre projet de société.

Guineeactuelle.com : d’autres candidats d’origine guinéenne étaient dans la course lors des communales du 14 octobre 2018, mais vous avez été le seul à être élu. Dites-nous quelle a été votre stratégie ?

Cellou Satina Diallo : il y avait 23 candidats d’origine guinéenne dont 17 à Bruxelles et c’est Bea Diallo qui était élu dans la commune d’Ixelles et j’étais élu dans la commune de la ville de Bruxelles, une première.

Avec une stratégie commune au sein de la diaspora guinéenne, on pouvait faire mieux car les 17 candidats à Bruxelles ont apporté plus 7000 voix avec tous les partis confondus.

La stratégie est d’aller rencontrer l’électeur et lui convaincre de ton projet de société car tout électeur choisit de voter pour un candidat selon des facteurs qui lui sont propres.
Mais l’essentiel à retenir est que l’électeur étant un agent économique, vote pour toi, car il espère que tu vas réaliser tes projets exposés dont il espère êtredirectement ou indirectement bénéficiaire.

Guineeactuelle.com : aujourd’hui, vous êtes candidat aux élections régionales  au compte du parti socialiste pour la région de Bruxelles le 26 mai 2019. Parlez-nous de votre programme ?

Cellou Satina Diallo : je suis engagé pour des actionnes citoyennes et pour pouvoir élargir mes champs d’action, je suis candidat aux élections régionales car certains domaines qui me tiennent à cœur sont des compétences au niveau régional notamment le logement, l’emploi, la formation bien que ces domaines soient également boostés au niveau communal. Vous savez, en plus du parlement européen, la Belgique a plusieurs niveaux de pouvoir, parlement fédéral ensuite le parlement régional et à la base, le conseil communal.

Notre programme pour la région de Bruxelles est axé sur les 4 points suivants:

  1. Une région pionnière pour la justice sociale et climatique
  2. Une région forte et unie qui soutien sa jeunesse
  3. Une région où il fait bon de vivre ensemble
  4. Une région plurielle qui garantit le respect de toutes ses identités

Pour mieux comprendre notre programme pour la région de Bruxelles, je vous inviter à visiter le site internet suivant :http://bruxelles2019.brussels/

Guineeactuelle.com : quelles sont vos qualités pour lesquelles les électeurs voteront pour vous et non pour les autres ?

Cellou Satina Diallo : votez pour moi pour plusieurs raisons entre autres :

  • Je suis un candidat sérieux, je suis engagé à servir bénévolement et effacement mes concitoyens
  • Etant militant socialiste, je suis engagé à défendre les valeurs de fraternité, égalité, solidarité et de liberté.
  • Je suis entouré par des hommes politiques,Paul Magnette (1er à l’Europe), Ahmed Laaouejb (1er à la Chambre) et Rudi Vervoort (1er à la région) qui maitrisent parfaitement nos problématiques et nous sommes déterminés à protéger nos acquis sociaux, reconstruire ceux qui avaient été détruits et rendre notre quotidien meilleur pour mieux vivre ensemble en Belgique
  • J’ai un projet de Partenariat Nord-Sud très pertinent que je voudrais mettre en place pour le bénéfice de la Guinée par une implication effective de la région de Bruxelles

Guineeactuelle.com : comme vous le savez, la diaspora guinéenne est fortement représentée dans ses élections. Dites-nous si vous les candidats d’origine guinéenne, vous avez pris des dispositions communes pour faire en sorte que les électeurs ne soient pas dispersés lors de ce scrutin ?

 Cellou Satina Diallo : une telle stratégie n’est pas facile à mettre en place pour des candidats issus des partis différents.

Néanmoins, j’ai essayé avec certains membres de la diaspora d’organiser des séances de sensibilisation sur l’importance d’avoir une stratégie commune pour avoir un poids politique important.

Le 1er décembre 2018, nous avons organisé une 1ere journée citoyenne et nous avons parlé de :

  • La diaspora guinéenne et la politique belge
  • Les élus et candidats à l’écoute des électeurs issus de la diaspora guinéenne
  • Aperçu sur l’impact des résultats politiques sur le quotidien des citoyens

La journée a été une réussite par la présence massive des citoyens électeurs mais nous avons noté l’absence des candidats politiques.

Nous avons organisé une deuxième journée citoyenne, le 30 mars 2019, toujours dans la même optique de sensibilisation mais le manque d’intérêt pour les candidats politiques empêche une réussite de cette initiative que nous avons eue dès après les élections communales d’octobre 2018.

Guineeactuelle.com : parlez-nous de vos priorités pour la région de Bruxelles au cas où vous serez élu ?

Cellou Satina Diallo : mes priorités se portent sur cinq points suivants :

  1. Petite enfance et jeunesse
  2. Formationet emploi
  3. Logement
  4. Propreté
  5. Innovation

Donc je m’engage à être député régional pour

  • Un enseignement de qualité et égalitaire, renforcé par des écoles de devoirs pour les enfants.
  • Une formation continue pour les parents, pour accéder à des emplois durables permettant d’avoir des logements décents.
  • Une région propre et sûre, ouverte à une innovation technologique au service des citoyens.

 Guineeactuelle.com : comment comptez-vous vous y prendre face aux principaux problèmes qui des Bruxellois, notamment le logement, l’environnement, l’emploi ou encore de mobilité ?

Cellou Satina Diallo : Pour le logement, nous proposons de débloquer 540 millions d’euros pour isoler et rénover tous les logements sociaux car les locataires sociaux sont toujours les oubliés du climat, donc avec un plan d’isolation, il y aura moins de consommation énergétique (environnement) donc moins de charges locatives et un pouvoir d’achat renforcé.

Nous proposons aussi, l’Assurance logement obligatoire, pour garantir à tous les Bruxellois un logement à un prix abordable.

L’encadrement des loyers a déjà été proposé par les socialités car c’est cette mesure qui va permettre de protéger le pouvoir d’achat des locataires.

L’intervention dans le paiement des loyers pour ceux qui en ont vraiment besoin est également une mesure qui permet à la fois au locataire de payer un logement qui correspond mieux à ses besoins mais aussi au propriétaire de pouvoir recevoir un loyer correspondant à sa juste valeur.

Certaines mesures sur le logement et la mobilité ont aussi un impact sur l’environnement, nous prévoyons plus de transports publics le soir et les weekends, un espace public, un espace vert, …

Le plein emploi à Bruxelles.  C’est possible !  Avec la garantie « emploi pour tous », chaque Bruxellois a droit à un contrat de travail de 12 mois minimum à temps plein.

La garantie jeune qui est une initiative du PS, démontre une diminution significative du chômage des jeunes depuis 70 mois, donc élargir cette mesure à tous les demandeurs d’emplois, cela va permettre d’avoir une diminution du chômage à Bruxelles.

La formation est primordiale, donc pour encourager la formation, un revenu de 420 euros en plus par mois est pour tout demandeur d’emploi qui se forme.

Pour la mobilité, nous prévoyons un nouveau service de minibus pour les enfants, des pistes cyclables sécurisées dans toute la région bruxelloise, plus de trams, bus, métros et un métro jusqu’à 3 heures du matin le weekend et des transports publics gratuits pour les Bruxelles de moins de 25 ans et de plus de 65 ans.

Guineeactuelle.com : quel appel avez-vous à lancer à l’endroit de la diaspora guinéenne ?

Cellou Satina Diallo :

Je lance un appel solennel à toute la diaspora guinéenne de se structurer d’avantage, de s’intéresser à la politique de leur pays d’accueil pour acquérir de l’expérience de la bonne gouvernance, de la gestion efficace des biens publics et de la redistribution des richesses pour la diminution des inégalités.

La bonne organisation et l’intégration de la diaspora vont permettre une meilleure contribution au processus de développement de notre pays d’origine, la Guinée.

Je vous invite de soutenir la liste 17 PS, le 26 mai et surtout faire un vote de préférences car ce sont seulement les votes de préférences qui peuvent me permettre d’être élu. C’est quoi le vote de préférences ? C’est cliquer directement sur Cellou satina Diallo 57ème à la région

N’oubliez pas de voter pour la tête de liste, Rudi Vervoort 1er de la liste et mes deux mentors politiques Bea Diallo, 71ème et Philipe close,  72ème. Vous pouvez voter pour plusieurs personnes de la même liste PS

Votez pour moi, c’est voter utile dont vous ne serez pas déçus après les élections.

C’est ça un Engagement Citoyen et Solidaire !

Merci à guineeactuelle.com de m’avoir accordé l’interview !

Je suis à votre disposition et vous pouvez me contacter :

Tel: +32 484/ 689459

Email: mcdiallopsbxl@gmail.com

Fb: @MamadouCellouDialloPsBxl

Instagram: mcdiallopsbxl

Tweeter: MCDIALLO_ps_bxl

Web: www.cellousat.com

Publicité