Economie : la revue annuelle du plan de la réforme des finances publiques présentée

Des économistes guinéens et des partenaires techniques et finances se sont réunis, mercredi 15 mai 2019, au ministère de l’économie et des finances pour présenter la revue annuelle du plan de la réforme des finances publiques.

Cette rencontre a marqué la présence des départements impliqués dans ce projet, notamment le représentant du ministère de l’économie et des finances, le ministère du budget, le directeur général de la Cour des comptes et l’inspection générale de l’Etat.

En effet, la réforme des finances publiques est une question très complexe en ce sens qu’il y a plusieurs structures qui sont impliquées.

« Les réformes nous permettent également de renforcer la mobilisation des ressources internes. On s’est déjà attaqué à cette question qui nous parait importante et dans les mois à venir, nous allons faire en sorte que d’autres décisions soient prises pour élargir l’achat de l’impôt et découvrir peut- être des niches qui pourront être à leur tour imposées » a déclaré Mamadi  Camara, ministre de l’économie et des finances, précisant dorénavant que c’est la réforme des finances publiques qui permet l’administration de mieux gérer le budget de l’Etat.

Ainsi, ajoute Mamadi Camara, la réforme des finances publiques permet également aux partenaires de les appuyer pour que des acquis qu’ils ont obtenus soient de plus en plus exécutés.

En ce qui concerne l’amélioration de la croissance économique au cours de ces trois dernières années, en 2018 par exemple, la Guinée a fait sortir un pourcentage de 6,3% de croissance, selon le ministre.

Mamadi Camara, ministre de l'économie
Mamadi Camara, ministre de l’économie

« Comme vous l’avez remarqué au cours de ces trois dernières années, la Guinée a réalisé des performances presqu’extraordinaires en matière de croissance économique. Parce que de 2016 à 2018, la croissance moins du PIB a été de 9,9%, ce qui classe la Guinée parmi les pays du continent les plus performants » a-t- il précisé.

A en croire le ministre la croissance économique de la Guinée est jusqu’à présent portée essentiellement par le secteur minier. Mais, indique-t-il, le gouvernement joue le leadership du Président de la République Pr. Alpha Condé qui, selon lui, a entamé un processus de diversification de l’économie nationale afin de reposer le poids de l’économie sur le secteur minier et le secteur agricole.

De leur côté, les partenaires financier, à travers ce rapport pensent que la Guinée est entrain de progresser en matière de croissance économique.

Serena BERTAINA, chef d’équipe économie et santé

« L’Union européenne et les partenaires techniques et financiers de la Guinée ne peuvent que constater que la Guinée progresse… Des diagnostics qui ont porté sur le système des finances publiques, d’investissement, de la dette. Diagnostics qui ont été faits de manière indépendante au cours de l’exercice 2018, qui ont certifié que c’est des réformes(…) La Guinée s’améliore, progresse et dans l’application des dispositifs(…) La loi qui est rentrée en vigueur en 2012, la dynamique est positive, le service renforce les capacités et de grands chantiers de réforme commencent à être effectivement réalisés », a souligné Serena BERTAINA, chef d’équipe économie et santé.

Barry Ibrahima

Publicité